Tebboune: L’Algérie prête à aider et à accompagner les Libyens

Le Président Tebboune a affirmé, dimanche, que l’Algérie était prête à apporter l’aide et l’accompagnement aux Libyens lors de la prochaine étape du règlement politique et d’édification, rappelant qu’elle  n’a eu de cesse d’appeler à l’évacuation des mercenaires et au retrait des forces étrangères de Libye.

L’Algérie « est disposée à apporter l’aide nécessaire à la République de Libye si elle le sollicite pour l’organisation des élections à la fin de l’année, sous l’égide des Nations unies », a déclaré le Président Tebboune lors de l’entrevue périodique avec des médias algériens.

« A la faveur du retour de l’Algérie sur la scène libyenne, après dix ans d’absence, ce pays voisin a connu des développements positifs et se dirige aujourd’hui vers la voie qu’elle n’a eu de cesse de préconiser, en l’occurrence l’impératif du règlement de la crise dans un cadre ‘libo-libyen’, de l’évacuation des mercenaires et des forces étrangères et de l’organisation d’élections », a fait observer le Chef de l’Etat.

Soulignant que tout ce que l’Algérie a souhaité pour ce pays frère s’est réalisé, notamment le retour au calme et l’organisation des élections, le Président Tebboune a mis en avant la main tendue de l’Algérie « qui s’interdit de nuire aux autres et qui ne cherche +en aucun cas+ à parasiter ces échéances ».

Pour le Président de la République, les derniers développements politiques et sécuritaires en Libye « sont très positifs et honorent les Libyens », ajoutant que l’Algérie « est prête à accompagner le peuple libyen dans tous les domaines, tant économique et social que médical et éducatif ».

Concernant les récents développements au Niger suite à la tentative du coup d’Etat, le Président Tebboune a indiqué que « l’Algérie qui rejette toute ingérence dans ses affaires internes se refuse aussi d’évoquer des questions internes d’autres pays ».

Cependant, a-t-il ajouté « l’Algérie considère les pays avec lesquels elle partage des frontières, à l’instar du Niger et du Mali, en tant que pays frères et tout ce qui leur est nuisible l’est pour nous aussi ».

Par ailleurs, le Président Tebboune a félicité « les frères nigériens d’avoir fait échouer la tentative de déstabilisation de leur pays », affirmant que « l’Algérie demeure en contact permanent avec le président élu Mohamed Bazoum ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × trois =