SEMINAIRE SUR LE MAINTIEN EN CONDITION TECHNICO-OPERATIONNELLE DES EQUIPEMENTS DE L’ANP: Le Corps d’Armée Saïd Chanegriha préside l’ouverture des travaux

Le général de Corps d’Armée Saïd Chanegriha, chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP), a présidé lundi à l’Ecole supérieure du matériel (1ère Région militaire), l’ouverture des travaux du séminaire national sur « le maintien en condition technico-opérationnelle des matériels et équipements au sein de l’Armée nationale populaire », indique un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

« De prime abord et après la cérémonie d’accueil, Monsieur le Général de Corps d’Armée a suivi, en compagnie du Général-Major Ali Sidane, Commandant de la 1ère Région militaire et du Général-Major Seddiki Smaïl, Directeur Central du Matériel, un exposé sur le bilan des activités exécutées au titre de la première phase du programme de préparation des Forces pour l’année 2020-2021, ainsi que les perspectives de développement de l’Arme Matériel dans les différents domaines », précise le communiqué.

A l’occasion, le général de Corps d’Armée a adressé une allocution lors de laquelle il a affirmé que le Haut Commandement de l’Armée nationale populaire accordait un intérêt particulier à la Direction centrale du Matériel, avec pour objectif de réunir toutes les conditions idoines et les facteurs propices au renforcement continu de la montée en puissance de la disponibilité de nos Forces armées.

« Le Haut Commandement de l’Armée nationale populaire accorde un intérêt particulier à la Direction Centrale du Matériel, avec pour objectif de réunir toutes les conditions idoines et les facteurs propices au renforcement continu de la montée en puissance de la disponibilité de nos Forces Armées et le maintien de leur état-prêt pour faire face à toute éventualité, et ce grâce aux efforts des cadres et personnels compétents, ambitieux, pleins d’espoir, qui croient en les capacités de leur pays, voire son droit légitime de disposer des facteurs de puissance, ainsi que des moyens de préserver son indépendance et sauvegarder sa souveraineté nationale », a affirmé le général de Corps d’Armée.

« Pleinement convaincu de l’importance de cette arme sensible, j’ai veillé, depuis que j’ai été investi de la confiance de Monsieur le Président de la République, Chef Suprême des Forces Armées, ministre de la Défense Nationale, au suivi et au soutien de tous ces établissements et structures.

Ma récente visite à la Base Centrale du Matériel de Béni Merrad en 1ère Région Militaire n’est qu’une preuve manifeste de cet intérêt particulier et de l’attention que j’accorde personnellement à cette arme vitale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × cinq =