Communiqué du Conseil des ministres

 Le Président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, M. Abdelmadjid Tebboune, a présidé, lundi, une réunion du Conseil des ministres consacrée à l’examen d’exposés concernant plusieurs secteurs, indique un communiqué de la Présidence de la République, dont voici la traduction APS:

« Monsieur Abdelmadjid Tebboune, président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, a présidé, ce jour, une réunion du Conseil des ministres consacrée à l’examen du projet de loi relatif à l’industrie cinématographique et d’exposés sur les mesures prises en prévision du mois de Ramadhan, le développement des grands projets industriels structurants dans le secteur de l’Energie et des Mines et des projets de développement des réseaux ferroviaires.

Après avoir ouvert la réunion et donné la parole au Premier ministre pour la présentation du bilan d’activité du Gouvernement au cours des deux dernières semaines, le président de la République a donné les instructions, directives et orientations suivantes:

Le président de la République a, d’abord, ordonné de soumettre la démolition des constructions illicites habitées à un plan étudié minutieusement, préparé par les walis qui doivent le soumettre au ministre de l’Intérieur qui se prononcera de manière définitive après épuisement de toutes les voies de règlement administratif et réglementaire.

– La démolition des constructions habitées ne doit pas intervenir en hiver.

 

Concernant les mesures prises pour assurer l’approvisionnement durant le mois de Ramadhan:

 

– Création, cette semaine, d’un dispositif minutieux de veille, en coordination entre les ministères de l’Intérieur, de l’Agriculture et du Commerce, chargé de contrôler et de suivre quotidiennement l’approvisionnement du marché en différents produits de base, exploités désormais par des bandes pour saper la stabilité sociale.

 

– Le président de la République a souligné que la réduction de la facture d’importation ne doit pas se faire au détriment des besoins du citoyen, mais en tenant compte de la disponibilité de la production nationale, quantitativement et qualitativement.

 

– Intensifier les systèmes d’alerte et de contrôle, à commercer par les cités, les villages et les hameaux, en y impliquant les autorités locales de manière à contrôler les prix des produits de base et approvisionner les marchés, tous types confondus.

 

Concernant le projet de loi relatif à l’industrie cinématographique :

 

– Le président de la République a ordonné le report du projet de loi pour enrichissement, en tenant compte des directives suivantes:

 

– Tenue d’assises dédiées au secteur du cinéma, en impliquant les acteurs et professionnels du secteur algériens, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays.

 

– Le président de la République a souligné son attachement à ce que la nouvelle loi de l’Artiste comporte des mécanismes de prise en charge des aspects sociaux de tous les créateurs algériens, dans tous les types d’arts, en guise de reconnaissance de leur apport et de la belle image qu’ils reflètent de l’Algérie.

 

– La nouvelle loi doit constituer une véritable motivation et donner la capacité d’assurer une production cinématographique suivant une vision créative qui redonne à l’Algérie son lustre, forte de ce dynamisme que connait la société.

 

– La loi doit tenir compte des différentes mutations et évolutions dans le domaine cinématographique, et répondre aux attentes des jeunes désirant se spécialiser dans ce domaine.

 

– Fixer des mécanismes bien définis pour le financement des projets cinématographiques, dans le respect des lois de la République.

 

Concernant le développement des grands projets industriels structurants du secteur de l’Energie et des Mines:

 

– Le président de la République a rejeté tous les délais à long terme pour la réalisation de lignes ferroviaires devant relier Annaba à la mine de Bled El Hadba et Béchar à Gara Djebilet en passant par Tindouf, ordonnant leur réduction immédiate.

 

– Le président Tebboune a ordonné de réaliser ces lignes ferroviaires dans les plus brefs délais, suivant les standards internationaux, en partenariat avec des compagnies internationales, à même d’augmenter les capacités de production de ces deux projets, au regard de leur urgence économique pressante.

 

– Procéder à l’aménagement et à l’exploitation, en concomitance, concernant les différents travaux, en vue de parachever l’exploitation de la mine de Gara Djebilet.

 

– Permettre aux start-up de participer aux différents projets miniers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × 3 =