Bibliothèque municipale de Sidi El Houari: Un espace culturel sauvé de la fermeture

Menacée par une incompréhensible décision de fermeture la semaine dernière, la bibliothèque municipale de Sidi El Houari a rouvert ses portes ce samedi matin a la faveur de la bonne volonté et de la mobilisation d’un collectif de citoyen, dont des journalistes des élus et du directeur de la culture de la commune d’Oran qui ont participé ce samedi 18 février journée nationale du Chahid, a une rencontre au sein même de cet espace culturel situé au cœur de l’antique secteur de Sidi El Houari et toute la symbolique que ce périmètre représente pour les enfants de la ville d’Oran.

Rendez-vous était donc pris en cette matinée de ce samedi pour annoncer la relance des activités de cet espace culturel de la commune d’Oran et de nombreuses personnes avides de culture et d’espaces dédiés a ce secteur appauvri dont Oran en a grandement besoin dont Des élus, des membres du mouvement associatif, de simples citoyens et des journalistes se sont joints au premier responsable de la direction communale de la culture d’Oran, M Merine Mustapha en l’occurrence, pour redonner vie a cet espace O combien utile pour les enfants et les jeunes de l’antique quartier de Sidi El Houari. Tour a tour, la parole a été donnée aux personnes présentes qui ont salué cette initiative de réouverture de cette bibliothèque communale qui vient pour rappel d’être totalement rénové et qui offre désormais, un cadre propice à la révision, à la lecture ou au simple pour les plus jeunes de se retrouver dans un cadre de culture et de savoir. Un appel a été lancé pour aider a remplir les armoires de cet espace culturel en livres et en outils de culture, comme l’ont fait durant ces derniers jours des citoyens qui ont tenu a apporter leur aide a cet édifice. D’ailleurs quelques personnes présentes à ce rendez vous de ce samedi, ne sont pas venues les mains vides et pour cause, elles ont fait don de livres à l’image de nos confrères qui ont répondu comme à leur habitude a cet appel citoyen.

La question reste toutefois posée, comment sommes nous arrivés a ce qu’un espace culturel situé au cœur d’un quartier antique comme Sidi El Houari, soit frappé d’une décision de fermeture ? N’est ce pas la comme le disent certains observateurs, c’est le quartier de Sidi El Houari avec tout sa symbolique et ce qu’l représente pour les enfants de la ville d’Oran, qui est visé pour effacer une mémoire vivante qui regroupe en son sein, une concentration de monuments et sites historiques, datant des ères espagnole, ottomane et française et que l’on retrouve nulle part ailleurs dans le pays ?

Le plus important est que cet espace de Culture de Sidi El Houari, soit réhabilité et confié à des élus responsables conscients de la tache qui les attend et plus important encore, c’est cette formidable mobilisation citoyenne qui confirme que la Cité peut encore compter sur ses enfants jaloux de leurs histoire et de leur patrimoine.

Zitouni Mustapha

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × cinq =