Zones d’ombre: les projets de raccordement à l’énergie, « priorité absolue » de l’Etat

Le ministre de l’Energie, Abdelmadjid Attar a mis l’accent, lors d’une réunion avec des représentants de la société civile et des exploitations agricoles de régions reculées du pays, sur la priorité « absolue » accordée par son secteur aux opérations de raccordement à l’énergie dans le cadre du programme de prise en charge des zones d’ombre.

« Le ministre de l’Energie a reçu, jeudi 21 janvier 2021 au siège du ministère, en coordination avec le médiateur de la République, des représentants de la société civile et de coopératives agricoles ainsi que des notables de Tihihaout (240 km de la commune de Bordj Omar Idriss) relevant de la wilaya d’Ilizi, de la commune de Oum El Assel (Tindouf) outre des représentants d’exploitations agricole de Tipaza, de M’sila et de Médéa », précise un communiqué du ministère posté sur sa page Facebook.

« M. Attar a écouté les préoccupations des citoyens portant essentiellement sur les opérations de raccordement à l’énergie dans le cadre du programme de prise en charge des zones d’ombre », a ajouté la même source.

Après avoir pris connaissance des détails du dossier et examiné les moyens permettant une prise en charge rapide de ces zones, le ministre a souligné « la priorité absolue » accordée par l’Etat et le secteur à ces opérations.

De même qu’il a mis en avant l’impératif de proposer des « solutions rapides, efficaces et durables », poursuit le communiqué.

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, El Hachemi Djaâboub a également pris part à cette rencontre et a suivi avec grand intérêt les dossiers abordés.

La rencontre a permis aux représentants de la société civile et les notables d’exposer leurs préoccupations liées au secteur du Travail et de l’Emploi, a conclu le communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt + quinze =