VACCINATION TOUT AZIMUT A ORAN: Tous les moyens nécessaires à la réussite de la campagne anti-covid mobilisés

Tous les moyens humains et matériels nécessaires ont été mobilisés dans l’Ouest du pays pour la réussite de la semaine nationale de vaccination contre le virus Corona, lancée samedi à l’instar des autres wilayas du pays.

La wilaya d’Oran a mis en place pas moins de 260 points de vaccination pour cette opération, dont le coup d’envoi a été donné par les autorités locales au niveau du siège de la direction de la protection civile. Le dispositif mis en place comprend 85 structures de santé et 114 écoles pour la vaccination des travailleurs du secteur de l’éducation, en plus de l’installation de 35 tentes aménagées à travers les jardins et les places publiques. Le directeur de la santé et de la population, Abdenacer Boudâa, a souligné que la campagne de vaccination, lancée en février dernier, a touché plus de 497.000 citoyens de la wilaya pour atteindre 500.000 citoyens vaccinés à la fin de la campagne. Actuellement, 40 de la population a reçu la première dose du vaccin. Le nombre des personnes vaccinées a atteint, au dernier bilan, un total de 463.863 dont 39,7% ayant reçu la première dose et 13,8% les deux doses. Les autorités sanitaires locales ont mobilisé 54 polycliniques pour accueillir les citoyens désirant recevoir leurs vaccins, 106 salles et 84 écoles converties en centre de vaccination et dizaine de mosquée depuis fin juillet. Des établissements de santé relevant du secteur privé participent gratuitement à cette campagne de vaccination.

Campagne de vaccination du personnel de l’éducation

Alors que la wilaya d’Oran a essuyé une troisième vague de contaminations conséquente, les pouvoirs publics veulent donner un coup de célérité à la campagne de vaccination contre la covid-19 dans le corps de l’éducation nationale à Oran. Depuis le début de la campagne, lancé en début du mois d’Aout, pas moins de 4600 travailleurs, entre agents, instituteur, professeur et employés du corps communs, ont été vacciné à Oran.  Un nombre assez important, soit 20% du personnel, estime le directeur de l’éducation, M. Oubelaïd AEK, qui s’attend à une forte participation, nécessairement avec la rentrée des enseignants en ce début de mois en cours.   Le responsable appel à la mobilisation de toutes les parties concernées pour l’accélération de la vaccination des personnels du secteur à temps pour la prochaine rentrée scolaire, prévue le 21 septembre.  Notons qu’un total de 398.044 élèves devra rejoindre cette année les bancs l’école dans les différents paliers dans la wilaya d’Oran, a-t-on appris du directeur de l’éducation nationale de la wilaya d’Oran M. Abdelkader Oubelaid. Dans le cycle primaire, 202.254 élèves y sont attendus, 137.120 dans le moyen et 58.670 dans le cycle secondaire. Pour ce qui est du déroulement de cette opération à Oran, le directeur de l’éducation, Abdelkader Oubelaïd, dit que «cette opération a nécessité la mobilisation de 43 unités de détection et de suivi qui relèvent de notre secteur réparties à travers des établissements scolaires et qui s’ajoutent au service de médecine du travail ».  Cette opération intervient en applications des orientations de la tutelle prise en marge lors des travaux de la Conférence nationale des directeurs de l’éducation tenue la semaine passée. Une campagne qui se déroule en coordination avec la direction de la santé et de la population de wilaya d’Oran. Cette opération devra s’étendre vers les établissements scolaires, conformément à un calendrier de vaccination pour chaque établissement, tout palier confondu. La campagne de vaccination contre Covid-19 du personnel de l’Education nationale a été lancé à Oran, au niveau du lycée Hamou Boutlélis comme point de départ de la campagne et ce, à l’instar du lycée pasteur.

60 cas de contamination recensés depuis une semaine à Oran

Selon les chiffres et données communiqués la direction de la santé, la situation sanitaire lié à l’épidémie de Covid 19 coronavirus dans la wilaya d’Oran, poursuit son amélioration pour la deuxième semaine successive. Une moyenne de 60 cas par jour de nouveaux cas détectés sont recensés depuis une semaine, a-t-on appris hier du Dr Boukhari, chef de service de prévention à la direction de wilaya de la santé et de population et membre de la cellule de suivi de la crise sanitaire à l’échelle de wilaya. Le nombre des patients actuellement en réanimation et les lits libres au niveau des deux hôpitaux dédiés aux malades de Covid 19, confirme à son tour cette décrue. Le bilan d’hier fait état de 8 cas en réanimation, 25 lits inoccupés à l’hôpital de Chtaïbo et 18 à celui d’El Karma. L’on apprend par ailleurs que la wilaya a recensé hier 3 décès et 4 avant-hier et une moyenne de 300 et 400 tests PCR par jour effectués au niveau des structures sanitaires publiques et privées.

Hadj hamdouche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × cinq =