Un texte réglementaire pour permettre aux doctorants de réaliser leurs recherches dans les entreprises

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique s’attèle à la préparation d’un projet de texte réglementaire devant permettre aux doctorants de réaliser leurs travaux de recherche dans les entreprises économiques, à révélé jeudi le ministre du secteur Abdelbaki Benziane.

Lors d’une plénière au Conseil de la Nation consacrée aux questions orales, présidée par Salah Goudjil, président du Conseil, M. Benziane a expliqué que ce texte organisationnel « permettra aux doctorants de réaliser des travaux de recherche sur des problématiques concrètes au niveau des entreprises économiques ».

L’élaboration de ce texte « s’inscrit dans le cadre de la démarche visant à consolider les relations entre le secteurs et l’entreprise économique ainsi qu’avec tous les départements ministériels en vue de valoriser les produits et services de la recherche et les mettre au service de l’économie nationale », a-t-il ajouté.

Le ministre, a expliqué que c’est à cet effet qu’ont été créées des entités mixtes de recherche ainsi que des unités, des laboratoires et des équipes de recherche conformément à la loi d’orientation sur la Recherche scientifique et le développement technologique.

M. Benziane a mis souligné, dans ce sens, la mise en place impérative d’une stratégie nationale de Recherche scientifique et Développement technologique dans un cadre plurisectoriel ainsi que l’importance d’intégrer la fonction « recherche » dans l’entreprise économique pour être capable d’adapter constamment ses produits et créer de nouveaux.

A cette occasion, le ministre a fait savoir que le secteur s’attelait à l’élaboration d’un projet de loi portant statut du diplômé en Doctorat pour encourager le recrutement de ces compétences dans les entreprises, ajoutant que l’objectif est aussi de mettre un terme à l’idée que la formation doctorale n’est destinée qu’à satisfaire les besoins de l’université.

M. Benziane a fait état, en outre, de l’initiation d’une série de textes réglementaires visant à permettre au Docteurs de valoriser leurs acquis en milieu universitaire et de recherche mais aussi sur le plan socio-économique.

« Atteindre ces objectif implique l’action commune, la coopération intersectorielle et la mise en place d’un programme intégré pour créer un environnement propice à l’innovation et à la valorisation », a conclu le ministre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 − 2 =