SUITE A LA CONTESTATION DU CONCOURS DE FORMATION A LA FACULTE DE MEDECINE: Une commission ministérielle entame son enquête

La commission ministérielle dépêchée hier pour enquêter sur l’examen de résidanat à la Faculté de médecine de l’université d’Oran, a entamé son enquête, dans le but de recueillir les informations suffisantes permettant de prendre les mesures nécessaires. Cette commission effectue  son enquête et son investigation pour récolter toutes les données en vue de fixer les responsabilités et lancer les procédures nécessaires à la lumière des résultats. À noter que la Faculté de médecine de l’université d’Oran a connu, ces derniers jours, des protestations de 1.600 participants au concours après l’annonce des résultats, contestant des erreurs et revendiquant de refaire le concours. S’exprimant sur des fuites de sujets lors du concours de doctorat dans une université, le ministre a affirmé qu’une enquête immédiate a été ouverte une fois le problème soulevé. Rappelons que cet examen  qui a fait l’objet de protestations, s’est déroulé sur deux jours, le 27 et le 29 mars dernier. La première journée du concours, consacrée à la spécialité de médecine, 1.679 candidats sur les 1.773 inscrits se sont présentés, soit un taux de présence de 94,80%, pour 386 postes ouverts. La seconde journée, réservée aux deux spécialités, sciences pharmaceutiques et chirurgie dentaire, l’on note la présence successivement de 111 candidats sur 117 inscrits pour 23 postes et 125 postulants sur 131 inscrits pour 18 postes. Notons que la contestation concerne, également, le concours du doctorat dans les spécialités des sciences humaines, islamiques et des lettres et des arts, ainsi que les sciences exactes et sciences de la nature et de la vie, que la même université a abrité les journées des 6, 7 et 27 mars dernier. Le 9 février 2021, l’université Oran-1 Ahmed-Ben Bella avait annoncé la réception de 10.481 dossiers déposés et ayant été soumis à deux examens administratifs et scientifiques de la part du Comité de formation du doctorat (CFD). 129 postes sont ouverts à Oran-1, répartis entre 13 projets de formation et 43 spécialités. A noter que l’université Oran-1 dispose de 40 spécialités en licence et 69 projets de master. Selon la direction de communication de l’université, l’ensemble des examens ont été organisés conformément au strict respect du protocole sanitaire lié à la lutte contre la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19).

Hamdouche Hadj

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

douze + quatorze =