Ramadhan 2023 : les déchets dus au gaspillage alimentaire augmentent de 10%

« La quantité de déchets durant le mois de Ramadhan en raison du gaspillage alimentaire augmentait de 10% », a indiqué dimanche la directrice générale du Conservatoire national des formations à l’environnement (CNFE), Mme Malika Bouali.

L’Invitée de la matinale de la Chaîne I de la Radio algérienne, a souligné que « les statistiques démontrent que le gaspillage alimentaire a plusieurs répercussions sur l’environnement », citant notamment les déchets qui augmentent durant le mois du Ramadhan. ». Et de poursuivre que la quantité du pain en particulier a atteint, en dix jours seulement de jeûne, environ 13 millions de baguettes.

En se référant aux statistiques mondiales, l’oratrice a indiqué que le gaspillage des produits alimentaires est estimé annuellement à 3,2 milliards de dollars, soit des quantités représentant quatre fois les quantités nécessaires pour mettre fin à la pauvreté.

La responsable de CNFE a plaidé, en ce sens, pour la prise de mesures urgentes et coercitives pour mettre fin au gaspillage alimentaire qui pèse négativement sur l’économie et l’environnement national.

A cet effet, elle a annoncé « un riche programme d’activités est tracé en partenariat avec des entreprises, des instances, des directions, des associations et divers acteurs de la société civile pour faire aboutir une campagne de sensibilisation au gaspillage via les directions de l’Environnement au niveau des 58 wilayas, outre celles, entre autres, de la santé et du commerce.

Le but est, préconise-t-elle, de convaincre les citoyens de rationaliser les ressources naturelles et alimentaires pendant le mois sacré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt − six =