PROTESTATION DES HABITANTS DE BATIMATE TALIANE: Ils revendiquent l’affichage des recours et l’accélération de l’opération de relogement

Les habitants de Batimate Taliane ont fermé hier la route à la circulation automobile pour protester contre le danger que présente la voie à grande circulation qui jouxte cet ensemble d’habitations implanté dans le quartier Es-Seddikia.  L’opération de relogement, avec la remise de pré-affectations aux occupants de la cité “Batimate Taliane”, au quartier Seddikia, n’a pas été sans connaître des incidents. C’est par dizaines que ces bénéficiaires ont littéralement paralysé le boulevard principal qui fait la jonction entre le rond-point d’El-Morchid et celui de Plaza. Lors de la distribution des pré-affectations, la liste comportée 196 refus, sur les quels 78 recours ont été formulés. Depuis, en 2018, aucune réponse n’a été formulée. Pour les autres, ils déplorent la lenteur du lancement de l’opération de relogement qui devait être effectué avant la fin de cette année.   Les protestataires ont barré la route et bloqué la circulation automobile à haï «Seddikia» en posant des pneus usés et des blocs de pierres sur la chaussée en signe de protestation, a-t-on constaté. Lors d’un précédent attroupement des habitants, le directeur de wilaya de l’habitat, Khorhi Yacine, avait indiqué que le projet de 1.201 logements publics locatifs situé à haï «Pépinière» de Bir El Djir (Oran) destinés aux habitants de «Batimate Taliane». Cela n’a pas suffit à calmé les esprits, car, disent-ils, ‘’à maintes reprises des dates de relogement avaient été annoncées, mais jusqu’à présent les familles attendent toujours leurs nouveaux logements’’. En 2019, l’ex-wali d’Oran, avait annoncé un relogement pour le premier trimestre 2020, bien avant lui d’autres walis avaient aussi avancé des dates de réception et d’attribution et cela dure depuis plus d’une décennie. Les habitants du site ont à maintes reprises manifestés leur colère face aux retards, car leurs immeubles sont dans un état de délabrement total, avec notamment le réseau d’assainissement des eaux usées de tous les immeubles inondés.

Hadj H

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 − six =