PRIME DE SOLIDARITE SPECIALE RAMADHAN: 74.000 familles nécessiteuses recensées dans la wilaya d’Oran

Pas moins de 74.000 familles nécessiteuses ont été recensées à travers les communes de la wilaya d’Oran, qui devront bénéficier de la prime de solidarité spéciale Ramadhan, fixée à 10.000 da. Selon la source, un virement vers les comptes postaux ou bancaires sera effectué dans la semaine pour l’ensemble des 74.000 familles nécessiteuses qui ouvre droit à cette prime de solidarité, soit 74 milliards de cts. Après une enquête ménage, les services de l’action sociale ont éliminé près de 14.000 familles, sachant que l’année dernière pas moins de 60.655 familles en avaient bénéficiés. Entre autres commune, la ville d’Oran recense près de 5.968 familles, tandis que Bir El Djir, dénombre 2025 familles dans cette catégorie des plus précaires. Pour ce qui est du recensement des familles nécessiteuses, il est surtout effectué en collaboration étroite avec la DAS, par les APC, à la demande des intéressés eux-mêmes et des associations. Cependant, malgré que les 26 communes ont annoncé la fin de l’épuration de leurs listes, jusqu’à ce, les services sociaux communales, tardent à procédé au virement de cette allocation, que les plus démunis attendent avec impatience. Idem pour le pack alimentaire, au titre des opérations de solidarité pour le mois de Ramadhan. A moins d’une semaine du mois sacré, les familles commencent à manqué de patience, car c’est maintenant que les familles nécessiteuses ont le plus besoin de cette aide de solidarité. D’autre part, toujours en collaboration avec la DAS et les APC, le Croissant Rouge Algérien procède, de son côté à quelques distributions limitées de kits du Ramadhan. Quant à la valeur de ces kits, elle peut varier entre 3 000 à 6 000 DA, suivant leur provenance (ministère de la Solidarité bienfaiteurs, les APC…). Pour ce qui est la consistance des kits, notons qu’ils comprennent une douzaine de produits de première nécessité comme la semoule, l’huile, la farine, le concentré de tomate, les pois chiche, le lait en poudre, le riz, les lentilles, les vermicelles, les pruneaux, le café le thé et le sucre. Pour ce qui est des restaurant IFTAR dans la wilaya, ils sont au nombre de 80. Quelques uns sont pris en charge par des APC, et d’autres par le Croissant Rouge Algérien, ainsi que des associations caritatives et des bienfaiteurs. Le nombre de repas servis à table en prévision devra atteindra les 450.000, comprenant également celui des repas emportés.

Hadj Hamdouche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 − onze =