Safia Djelal, une athlète comblée et accomplie

lle compte parmi les grandes performances de la sélection paralympique algérienne, durant les jeux de Tokyo. Safia Djelal, qui a décroché l’or au lancer de poids (catégorie F57), rafle également un record du monde de la spécialité (11.26 mètres). Cette maman native de Batna a ainsi étoffé son riche palmarès international, comportant déjà onze médailles, dont cinq titres suprêmes. La Chaine 3 de la Radio Algérienne lui rend hommage dans un portrait, diffusé, ce jeudi matin, au lendemain du retour au pays du deuxième contingent d’athlètes algériens. 

La sélection paralympique algérienne a reçu un accueil officiel, mercredi, à l’aéroport Houari Boumediene, à son retour de Tokyo, où elle avait pris part aux Jeux de 2020, décalés finalement à 2021 en raison de la pandémie du nouveau coronavirus.

Les athlètes ont été reçus dans le Salon d’honneur de l’aéroport international d’Alger, par le ministre de la Jeunesse et des Sports, Abderezzak Sebgag et la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Kaouthar Krikou.

 

Un accueil officiel et des excuses pour la sélection paralympique algérienne à son retour de Tokyo

« Notre présence ici est un signe de reconnaissance de la part de l’Etat algérien, pour les gros efforts fournis par nos athlètes aux Jeux paralympiques de Tokyo, pendant lesquels ils avaient admirablement bien représenté les couleurs nationales » a déclaré Abderezzak Sebgag devant les journalistes, ajoutant que cet accueil officiel « est aussi une forme d’excuses envers les athlètes », après ce qui s’était passé avec le premier contingent de la délégation de retour de Tokyo, en espérant que « ce genre d’incidents ne se reproduise plus » à l’avenir.

La sélection paralympique algérienne rafle un total de 12 médailles

La sélection paralympique algérienne a glané un total de 12 médailles aux Jeux de Tokyo : 4 or, 4 argent et 4 bronze, avec en prime deux nouveaux records du monde sur les 67 qui ont été battus lors de cette édition nippone.

Mais pas que, puisque les internationaux algériens ont battu également deux records des Jeux, quatre records d’Afrique, tout en améliorant plusieurs performances individuelles et dans différentes spécialités.

La sélection algérienne a terminé en 29e position dans le tableau final des médailles sur un total de 86 pays, mais elle voulait glaner plus de médailles, pour améliorer un peu plus ce classement. Une performance qu’elle espère améliorer en 2024, lors des Jeux paralympiques de Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 − 2 =