ORAN DE PLUS EN PLUS INSALUBRE : Qui veut ternir l’image de la ville la plus accueillante du pays ?

Jamais la ville d’Oran n’a atteint un tel point de saleté et de crasse, qui veut ternir l’image de la ville la plus accueillante du pays ? 

Aucun coin de rue ni ruelle ou placette de la ville d’Oran, ne sont épargnés par les amas de sachets d’ordures et d’immondices visibles beaucoup plus qu’avant, laissant les habitants de la ville interrogatif face a cette hausse de saleté dans tous les secteurs et quartiers.

« Qu’est ce qui se passe, Ou sont les autorités pourquoi Oran est elle abandonnée ? »  Telles sont les interrogations qui reviennent dans les groupes constitués à travers les réseaux sociaux. un sujet devenu récurrent chez les citoyens et ils n’ont pas tort.

Dans nos éditions précédentes, nous avions fait état de cette situation désolante dans laquelle se débat la ville et ses habitants, mais ces dernières semaines, la situation a empiré alors que les autorités ne bronchent pas du tout. Certes, les camions de collecte d’ordures ménagères font leurs tournées quotidiennes, mais il semble que les décharges anarchiques sont tellement nombreuses, que la situation est devenue hors de contrôle. Certains citoyens ont émis la possibilité d’une grève dans fonctionnaires de la commune, comme cela arrive régulièrement, mais il semblerait que non aucune grève n’a été enregistrée et pourtant les saletés jonchent les rues du centre ville sans que cela n’inquiètent les pouvoirs publics, et pourtant ces responsables en charge des affaires de la ville, circulent à travers les rues et ruelle d’Oran, mais cela ne semble pas les concerner.

La semaine écoulée, les oranais, avaient pourtant remarqué que certaines artères ont même été repeintes et des drapeaux avaient même été hissés, il s’avèrera par la suite qu’on avait annoncé la venue du premier ministre Aimen Benabderahmane à Oran, mais cette visite a été annulée en raison des incendies survenues dans les régions du centre et de l’est du pays.

L’appel est une nouvelle fois lancé aux plus hautes autorités du pays par les habitants de la ville d’Oran frustrés de voir leur charmante ville laissée totalement à l’abandon, désormais c’est une question de santé publique, la taille des rongeur est très indicative de la situation d’insalubrité dans laquelle se trouve la ville d’Oran.

Zitouni Mustapha  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 − sept =