MME MANSOURI TRACHE NADIA CANDIDATE SUR LA LISTE DU FLN : « J’ai une expérience et un vécu qui me permettent de réaliser de grandes choses pour la ville d’Oran »

Forte de son expérience acquise durant ses mandats précédents  effectués, l’un de 2012 à 2017 à l’APC d’Oran, puis de 2017 à 2021 dans l’exécutif de l’assemblée populaire de wilaya (APW), Mme Mansour Trache  Nadia compte mettre cet acquis au profit de la population oranaise ou elle se présente en candidate sous la bannière du Front de libération national aux prochaines législatives du 12 juin 2021. « J’ai une expérience et un vécu qui me permettent de réaliser de grandes choses pour la ville d’Oran », dira-t-elle en précisant que son but premier étant d’imposer un pouvoir décisionnel qui lui permettrai d’améliorer le mode de gestion actuelle au niveau local notamment en luttant de toute ses force et grâce a sa connaissance du terrain, pour un équilibre dans la gestion des projets. Sa formation d’ingénieure explique et elle le précisera en affirmant qu’il n’y a pas une réelle maitrise des projets, une situation qiui lui tient a cœur car elle enchainera « Ca me fait mal de voir Oran, une ville aussi importante dans cette situation »

Mme Mansouri, pointera un autre problème purement social mais qui est en lien direct avec ma gestion économique, le problème est relatif au faible pouvoir d’achat du citoyen, certes, cette situation a été envenimé par la crise sanitaire de la pandémie qui a frappé le pays et le monde dans son entier, un fait aussi aggravé par la chute brutal des prix du pétrole, mais selon notre interlocutrice, il existe des solutions pratiques pour peu que le gestionnaire ou les responsables en charge des affaires publiques, prennent, leur courage a deux mains en imposant de véritables réformes en prenant les décisions adéquates.

Pour Mme Mansouri, il est clair et évident que l’ouverture d’une permanence a l’échelle de la wilaya est d’une importance capitale et ce, pour maintenir, une proximité avec le citoyens et défendre ses préoccupations au sein de l’assemblée populaire nationale avec l’espoir, d’avoir les voix nécessaire lors du scrutin du 12 juin prochain.

Zitouni Mustapha

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un + douze =