Ligue 1 (24e j): l’ESS conforte sa position de leader, la JSS seule dauphin

L’ES Sétif, vainqueur dimanche à domicile face au NA Husseïn-Dey (3-2), a conforté sa position en tête du classement du championnat de Ligue 1 de football, alors que la JS Saoura s’est emparée seule de la position de dauphin suite à son succès face au NC Magra (1-0), à l’occasion de la 24e journée, disputée dimanche.

Comme il fallait s’y attendre, l’Entente n’a pas raté l’occasion d’ajouter trois précieux points à son capital, grâce notamment à la 12e réalisation de la saison de son goleador Mohamed Amine Amoura. L’ESS a joué avec le feu durant les vingt dernières minutes de la partie, ce qui a permis au NAHD de réduire l’écart à deux reprises, sans pour autant parvenir à égaliser.

Le Nasria, qui a enregistré l’arrivée du nouvel entraîneur Abdelkader Iaïche, aligne un 9e match sans victoire en championnat, et reste sérieusement menacé par le spectre de la relégation.

Au stade du 20-août 1955 de Béchar, la JS Saoura, sans les services du meilleur buteur du championnat Billel Messaoudi, blessé, a sué pour venir à bout du NC Magra (1-0). Hamidi a libéré les siens en marquant l’unique but de la partie à la 88e minute.

Une victoire qui permet à la JSS de s’emparer seule de la deuxième place, qu’elle partageait avec le MC Oran, tenu en échec à la maison dans le derby de l’Ouest face à l’USM Bel-Abbès (1-1).

Le MCO  qui détient la série la plus longue d’invincibilité, avec 14 matchs sans défaite, toutes compétitions confondues, s’est heurté à la maison à une accrocheuse équipe de l’USM Bel-Abbès (1-1). Après avoir été mené au score, le MCO a remis les pendules à l’heure en fin de match (82e) grâce à Hicham Nekkache, qui a évité à son équipe une défaite qui aurait pu mettre fin à la belle série des « Hamraoua ».

Avec cette contre-performance, le club oranais a raté une belle occasion de rester au contact du leader sétifien.

Le MCA ne gagne plus, le CABBA confirme son réveil

De son côté, le CR Belouizdad s’en est remis encore une fois à son buteur providentiel Amir Sayoud, lors de la victoire décrochée à domicile face à l’Olympique Médéa (2-0). Le natif de Guelma a ouvert le score à la 21e minute, signant du coup son 10e but de la saison. Le maître à jouer du Chabab raté un penalty quelques minutes auparavant.

Le CRB s’est mis à l’abri en seconde période, en corsant addition par l’entremise de sa nouvelle recrue hivernale Khalfallah (ex-O. Médéa). Un succès qui vient effacer la contre-performance concédée dans le derby face au voisin le NAHD (2-2).

Rien ne va plus au MC Alger, qui en l’absence de quatuor: Bensaha, Rebiaï, Addadi, et Allati, suspendus par la direction pour des raisons disciplinaires, a enchaîné un cinquième match sans victoire, toutes compétitions confondues.

Ayant réussi à mener au score à la mi-temps (2-0) face au RC Relizane au stade du 5-juillet, le Mouloudia s’est fait rattraper par Relizane en seconde période grâce à deux réalisations des expérimentés Mohamed Seguer et Sabri Gharbi.

Un mauvais résultat qui fait scotcher le « Doyen » à la 9e place au classement, alors que le RCR réalise une belle opération, même s’il reste sur une mauvaise série de 7 matchs sans victoire en championnat.

Surfant sur sa qualification pour les demi-finales de la Coupe de la Confédération, la JS Kabylie est allée décrocher un point précieux à l’Est chez l’AS Aïn M’lila (1-1). Mohamed Amina Hamia a marqué le but le but le plus rapide, jusque-là,  depuis le début de la saison, en donnant l’avantage à l’ASAM dès la 40e seconde, avant que le Libyen Abdussalam Al-Tubal n’égalise en en seconde période (62e) pour les « Canaris ».

A l’Ouest, l’ASO Chlef a renoué avec la victoire, en disposant au stade Mohamed-Boumezrag de l’un des relégables : la JSM Skikda (1-0). La formation de Skikda, qui n’arrive pas à tenir le rythme de la Ligue 1, n’a pas réussi à confirmer son succès décroché lors de la précédente journée face à Aïn M’lila (2-0), et reste menacée par la relégation.

En bas du tableau, la lanterne rouge le CABB Arreridj, a confirmé son réveil en venant à bout à domicile du Paradou AC (3-2). Les gars de Bordj qui commencent à croire en leur maintien enchaînent un cinquième matchs sans défaite. En revanche, le PAC retombe dans ses travers, et concède son premier revers après une série de deux victoires et un match nul.

Enfin, l’US Biskra a quitté la zone de turbulences grâce à son succès à la maison face au premier relégable le WA Tlemcen (2-0). Tout s’est joué lors des 16 premières minutes de la partie, avec des réalisations de Billel Boukaroum (9e, s.p) et Youcef Chibane (16e). De son côté, le WAT concède sa quatrième défaite de suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × quatre =