Les deux anciennes ministres Feraoun et Tamazirt placées en détention provisoire

La chambre d’accusation près la Cour d’Alger a ordonné mardi soir le placement des deux anciennes ministres, Djamila Tamazirt et Houda Feraoun, en détention provisoire, et leur mise en examen pour des accusations de corruption, a appris mercredi l’APS d’une source du collectif de défense.

Le placement en détention provisoire des deux anciennes ministres Houda Feraoun et Djamila Tamazirt, intervient suite à appel introduit par le procureur de la République près tribunal de Sidi M’hamed dans la décision de mise sous contrôle judiciaire des deux accusées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze + 17 =