Exploitation d’or : 218 permis attribués, 1200 emplois dans le Sud

 218 permis d’exploitation d’or ont été attribués par le ministère des mines aux jeunes de Tamanrasset et d’Illizi. Sud

C’est ce qu’a indiqué, ce lundi 15 février, Samir Bouzar Saaidi, chef de projet minière et artisanale au ministère des mines. Ainsi, dit-il, à travers cette démarche, les autorités comptent substituer l’exploitation “artisanale” et “légale” à l’exploitation “anarchique et illicite” faite par des étrangers et des algériens.

S’exprimant sur les ondes de la radio nationale, M. Bouzar Saaidi a indiqué que cette stratégie permettra, à court terme, d’absorber le chômage. Et d’annoncer la création de 1200 postes d’emploi directs. La démarche vise également l’augmentation de la production d’or à 250 Kg/an”.

En plus de son impact direct, cette stratégie permettra, escomptent les autorités, de lutter contre l’exploitation illicite. “Avec cette opération on aura une occupation du terrain et une sécurisation des lieux par les services de sécurité”, a-t-il dit. Et ce, indique-t-il enfin, “pour bloquer totalement l’exploitation illicite de la cette ressource”.

Rappelons que 178 zones d’exploitation ont été identifiées à Tamanrasset et à l’Illizi, selon le ministère des Mines. La même source évoque un stock avoisinant les 124 tonnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × 4 =