EDUCATION : 26 038 candidats attendus, aux épreuves du BEM à Oran

La direction de l’éducation de la wilaya d’Oran maintient les mesures sanitaires dans le cadre des préparatifs relatifs au déroulement des examens de fin d’année. Les prochains examens en perspective, concernent les épreuves du brevet d’enseignement moyen (BEM), trois (03) jours durant ; du 15 au 17 juin. Pas moins de 26 038 candidats, dont 767 candidats libres et 18 autres candidats aux besoins spécifiques, sont attendus. Les candidats seront répartis entre 95 centres, qui seront encadrés par 7070 fonctionnaires de l’éducation. Comme pour les examens du primaire, l’éducation nationale a dû s’adapter à la situation exceptionnelle de pandémie de Covid-19, impactant tous les dispositifs traditionnels. Etant une catégorie plus où moins et pathologiquement plus vulnérable, les centres prévus pour les épreuves du brevet d’enseignement moyen doivent être préparés. Elaboré par des experts et des spécialistes, un protocole spécial, validé par le Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus, prévoit la désignation d’un chef adjoint dans chaque centre d’examen pour s’occuper de l’aspect préventif et sanitaire tout au long des épreuves. Il prévoit aussi la désinfection de toutes les structures du centre d’examen avant ouverture et la fermeture des structures et locaux inutilisés, la mise à disposition des équipements de protection nécessaires et la désinfection des bâches à eau. En ce qui concerne les mesures préventives à l’intérieur des classes, le protocole prévoit une disposition des tables et des chaises qui permette d’assurer le respect d’une distanciation physique de plus d’un (1) mètre entre les candidats, tout en s’assurant de la disponibilité de bavettes, de thermomètres à infrarouge portatifs, de sacs en plastique et de bacs à ordures, en quantité et nombre suffisants. Il est également question de la mise à disposition de solutions hydro-alcooliques en quantité suffisante à l’entrée des centres et dans les salles de travail, à la portée aussi bien des candidats que des encadreurs, avec la nécessité de mettre à disposition l’eau et le savon liquide dans les sanitaires et les structures de santé. Les autres mesures prévues consistent en la mise en place de pancartes et de bandes colorées, la pose d’une peinture et d’un marquage de couleur au sol et de barrières physiques à même d’assurer le respect de la distanciation physique entre les candidats, ainsi que l’affichage et le placardage des affiches et guides-pratiques contenant les consignes de sécurité, les mesures préventives et sanitaires et les mesures et gestes barrières devant être observés par toutes les personnes présentes dans les centres d’examen.  La direction de l’éducation a appelé à enjoindre aux encadreurs des examens du BEM le respect des circulaires réglementaires et du protocole sanitaire préventif prévu dans les centres d’examen, afin de réunir toutes les conditions nécessaires au bon déroulement des examens.  La direction de l’éducation prévoit également un  dispositif de lutte contre la fraude comme le brouillage du réseau internet et une surveillance extrême. La sûreté de wilaya a, également, tracé un plan sécuritaire préventif pour accompagner le déroulement de cet examen.  Ce plan prévoit la sécurisation des différents centres d’examen et leurs périmètres et l’escorte des sujets d’examen et des feuilles de réponses, en coordination avec les services de l’Education nationale. La même source a, par ailleurs, fait état de la mise en place de tous les mécanismes de prévention pour faciliter la circulation à proximité des centres d’examen à travers des points de contrôle fixes et mobiles et l’intensification des patrouilles.

Hamdouche Hadj

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatorze − trois =