313 PREMIERS VOYAGEURS QUITTENT LA QUARANTAINE: Les émigrés rejoignent leurs familles après 05 jours de confinement

Après cinq (05) jours de confinements au complexe des andalouses, les voyageurs ayant embarqué sur le vol Oran-Marseille ont pu retrouvés leur familles sont aucune réserves. Pour mener à bien l’opération, des conditions sanitaires ont été mises en place par les autorités : un test PCR négatif datant de moins de 36 h avant le vol, un confinement de cinq jours dans un hôtel prévu à cet effet et un autre test de dépistage du Covid-19 négatif à l’issue de la quarantaine. Le premier vol international de la compagnie Air Algérie a été opéré samedi 05 juin, entre Oran et Marseille par l’aéroport Ahmed Benahmed d’Es Senia.  Un vol effectué dans le cadre de la réouverture partielle des frontières algériennes, décidée par les autorités algériennes après 14 mois de fermeture. Les émigrés  confinés étaient isolées dans un bloc réservé. Elles n’ont donc aucun contact avec les autres résidents, a indiqué  l’un des gérants. Interrogé sur l’organisation dans l’hôtel,  certain voyageurs n’ont pas caché leur joie de pouvoir sortir de cette phase de quarantaine.  Pour beaucoup, le voyage a été extrêmement difficile. Certains disent avoir fait le voyage de l’extrême Nord de la France por rejoindre le Sud (Marseille). On attendait de pouvoir faire ce voyage avec hâte. Après des années d’absence et qu’ils n’ont pu retrouver leurs familles.  Pour ce qui est des conditions d’accueil, le complexe touristique est bien approprié. Jouissant d’une capacité d’accueil importante, le complexe des andalouses a été l’un des premiers hôtels à être réquisitionné à Oran, pour les opérations de confinement des voyageurs rapatriés dès le début de l’épidémie en, mars 2020.   Un fait qui a permis au personnel du complexe d’acquérir les bons réflexes afin de gérer toutes les situations. Une adaptation rapide aux besoins des personnes accueillies a alors été faite. Pour assurer cela, pas moins d’une cinquantaine de personnes ont été mobilisées. Le staff a été  également confiné au même titre que les voyageurs. Tous ces paramètres ont permis au personnel d’acquérir l’expérience nécessaire pour faire face à ce genre d’événements.

Hadj H

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × cinq =