Dérive diplomatique marocaine à New-York: la classe politique dénonce une déclaration « haineuse » contre l’Algérie

La classe politique a dénoncé, samedi, le recours du régime marocain, par le biais de sa représentation à New York, à la distribution d’une note aux pays membres du Mouvement des Non-Alignés au contenu « provocateur » et « haineux », qualifiant cette démarche d' »acte terroriste » contre l’Algérie.

Plusieurs partis politiques ont dénoncé la distribution par la représentation marocaine à New York d’une note officielle aux pays membres du Mouvement des Non-Alignés dans laquelle elle soutient le prétendu « droit du peuple kabyle à l’autodétermination ».

Le Rassemblement national démocratique (RND), a déclaré que « cet acte dénote clairement le soutien actuel du Maroc à un groupe terroriste connu et met à nu le plan caché derrière la normalisation des relations avec l’entité sioniste, dont le but est d’ébranler la stabilité de l’Algérie et de consacrer officiellement l’engagement du Royaume du Maroc dans une campagne hostile à l’Algérie ».

De son coté, le parti du Front de libération nationale (FLN) a condamné énergiquement le soutien apporté par le représentant marocain au prétendu mouvement ‘MAK’, classé terroriste, soulignant que « les manœuvres honteuses et provocatrices du Makhzen s’inscrivent dans la continuité de ses actes hostiles, multiformes et de longue date envers l’Algérie ».

« L’annonce du soutien du régime marocain, vassal et collabo du sionisme, à un mouvement terroriste et à une prétendue indépendance d’une région très chère du territoire national est une agression contre l’Algérie, une et indivisible, dont la moindre parcelle de terre s’est abreuvée du sang des chouhada », a ajouté la même source.

Pour sa part, le Parti de la Liberté et la Justice (PLJ) a qualifié les faits d »acte terroriste et une agression éhontée exercée par le régime du Makhzen sioniste haineux envers l’Algérie, par procuration au nom de ses seigneurs ».

A ce propos, le PLJ invite l’Etat algérien à « prendre des positions fermes envers ce régime cancérigène ».

Pour sa part Mouvement El Bina qui s’est dit « profondément choqué, comme tout Algérien d’ailleurs », par la teneur dudit document y voit une « annonce grave de déclaration de guerre contre l’Algérie, Etat et peuple ». Le peuple algérien demeurera « uni et indivisible, homogène et fusionné ».

L’Organisation nationale des enfants de chouhada (ONEC) a, également, dénoncé « de telles pratiques qui démontrent clairement le soutien du Makhzen marocain, à sa tête le Roi Mohamed VI à un mouvement séparatiste et terroriste qui n’a de représentativité que dans l’imaginaire du régime marocain expansionniste et malsain », lit-on dans le communiqué de l’ONEC.

L’Organisation a rappelé, dans ce cadre, « la Guerre des sables de 1963, lorsque le colonel Mohand Oulhadj, commandant de la wilaya III historique (région de la Grande Kabylie) a rejoint les cinq autres wilayas et rallié le front du combat pour affronter le Makhzen marocain qui a tenté de s’infiltrer dans le territoire algérien, après que les forces coloniales françaises s’étaient retirées ».

Le ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger avait condamné vendredi dans une déclaration, la « dérive particulièrement dangereuse » de la représentation diplomatique marocaine à New York, soulignant que cette communication diplomatique marocaine est aventuriste, irresponsable et manipulatrice.

« Elle relève d’une tentative à courte vue, simpliste et vaine, destinée à cultiver un amalgame outrancier entre une question de décolonisation dûment reconnue comme telle par la communauté internationale et ce qui n’est qu’un complot dirigé contre l’unité de la nation algérienne », a soutenu le ministère.

« Dans la situation ainsi créée par un acte diplomatique douteux commis par un ambassadeur, l’Algérie, République souveraine et indivisible, est en droit d’attendre une clarification de la position définitive du Royaume du Maroc sur cet incident d’une gravité extrême », souligne-t-on.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × 1 =