CITE DANS UNE NOUVELLE AFFAIRE DE CORRUPTION: Belkecir s’achète une nationalité à 130 000 dollars

Le général Ghali Belkecir, ancien commandant de la gendarmerie nationale, est au cœur d’un nouveau scandale. Il est cité dans une nouvelle affaire de corruption, qui concerne le déboursement d’une somme colossale pour s’offrir un passeport de Vanuatu. En effet, selon des informations rapportées par le quotidien britannique The Guardian, l’ancien général en fuite depuis 2019, figure parmi plus de 2.000 personnes qui on commandé un passeport de l’archipel, situé dans l’océan pacifique, entre le Nouvelle-Calédonie et les îles Fidji. Selon la même source, Ghali Belkecir a déboursé une somme de 130 mille dollars pour s’offrir le passeport de Vanuatu, et avoir ainsi l’accès sans visa aux pays de l’union européenne et au Royaume-Uni. La liste dévoilée par le journal contient les noms de plusieurs hauts fonctionnaires de certains états, notamment syrien ou nord-coréen… et même l’ex-premier ministre libyen Fayez Al-Sarraj.

Les avantages du passeport

Le passeport de l’archipel,  considéré comme l’un des ‘passeports dorés’ est généralement demandé par les fugitifs, dirigeants ou hommes d’affaires en disgrâce, quand ils ne sont recherchés ou interdits d’entrée dans certains territoires. Le processus d’obtention de ce passeport prend environ un mois, sans qu’il y ait besoin de mettre un pied au Vanuatu, précise le même journal. The Guardian cite également, d’autres avantages d’avoir la nationalité et le passeport de l’archipel, affirmant que son titulaire sera exempté d’impôts sur le revenu, pas d’impôts sur les sociétés et pas d’impôts sur le fortune. Il s’agit d’un paradis fiscal. D’autre part, ce programme peut offrir le possibilité à quiconque obtenant la nationalité de changer de nom, et donc de repartir avec une identité flambant neuve.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × 1 =