Commerce-Numérisation: atteindre le zéro papier d’ici à 2022

Un plan de numérisation du secteur du Commerce sera concrétisé cette année pour atteindre l’objectif de « zéro papier » dans les transactions administratives d’ici à 2022, a indiqué mercredi le directeur général des systèmes d’information au ministère du Commerce, Belaïfa Fouad.

Dans un entretien à l’APS, M. Belaïfa a précisé que le plan facilitera l’accès aux banques de données économiques pour un meilleur suivi des activités des différents secteurs, ce qui permettra à la ressource humaine administrative de s’acquitter de ses missions plus aisément. Il permettra aussi aux décideurs de prendre les bonnes décisions en temps et en heure, a-t-il ajouté.

Pour ce faire, le secteur compte étendre le réseau Intranet à travers 48 wilayas pour couvrir 9 directions régionales et 261 inspections régionales et frontalières et relier par fibre optique toutes les directions relevant de l’administration centrale, a fait savoir le responsable.

Le ministère devrait, à cet effet, faire l’acquisition d’un nouveau Data center offrant plusieurs applications professionnelles d’utilité pour les service s sous sa tutelle.

Le secteur a, dans ce cadre, été relié aux ministères de l’Intérieur, des Finances (Douanes) et de l’Industrie afin de permettre un échange d’informations sur les opérations commerciales réalisées à travers le territoire national, ainsi que sur les biens et marchandises (détail et gros), les entreprises et les échantillons.

Selon M. Belaifa, la direction des systèmes d’information supervise, entre autres, le contrôle quotidien des prix de vente en gros et en détail de 51 produits, via une application recueillant les informations et les données provenant des différentes directions du Commerce au niveau national.

Consultable par le ministre et les directeurs généraux, l’application permet au secteur d’intervenir au moment opportun pour contrôler les prix dans le cadre de la régulation des produits.

Plusieurs applications seront lancées pour faciliter le dépôt des dossiers administratifs dont un système informatique relatif au Fonds spécial pour la promotion de l’exportation (FSPE).

Une autre application est en cours de création relative au dispositif de remboursement des frais de transport vers le sud permettant ainsi aux opérateurs l’envoi de leurs factures au ministère et le calcul exact du montant du remboursement, grâce aux informations relatives aux distances parcourue s figurant sur les bons de sortie et avis d’arrivée, afin d’assurer la traçabilité des produits jusqu’aux consommateurs.

La direction des systèmes d’information, ajoute M.Belaifa, a créé un espace d’échange électronique permettant aux services extérieurs du secteur de créer une copie du dossier avant son envoi à l’administration centrale et aux services concernés, réduisant ainsi le recours au papier de 50%.

Au plan financier, la direction a mis au point une nouvelle application pour la gestion du budget, laquelle définit les besoins, les valeurs consommée et restante du budget, et la qualité des équipements acquis conférant davantage de transparence à la gestion du budget et aux dépenses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 + 18 =