CHAN 2022 – Quarts de finale : l’Algérie écarte la Côte d’Ivoire et file en demi-finales

L’Algérie est en demi-finales du Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2022). La sélection nationale A’, composée de joueurs locaux, s’est emparée du premier billet qualificatif pour le dernier carré après avoir pris le meilleur sur la Côte d’Ivoire (1-0), ce vendredi au stade Nelson Mandela (Alger).

Comme en 2011, l’Algérie est en demi-finale du tournoi continental. Une qualification acquise au bout du suspense, où les nerfs des inconditionnels des Verts ont été mis à rude épreuve.

On ne change pas une équipe qui gagne

Pour cette première confrontation de l’histoire entre l’Algérie et la Côte d’Ivoire, dans cette compétition, le coach national a reconduit le même onze de départ qui avait débuté face à l’Ethiopie, lors de la seconde sortie dans ce tournoi, disputée le 17 janvier dernier.

Ce choix s’est avéré judicieux, du moins durant le premier quart d’heure, car les Algériens ont littéralement assailli le camp adverse, vendangeant au passage deux occasions en or de prendre l’avantage.

Avec une tête plongeante, Draoui (7’) a touché le montant droit du gardien Ayayi. Quatre minutes plus tard (11’), Mahious a vu son coup de  tête dégagé miraculeusement par le dernier rempart des Eléphants.

À la 20e minute, Guendouz est expulsé. Le gardien algérien a été sommé de quitter ses camarades après s’être rendu coupable d’une faute de main en dehors de la surface de réparation. L’arbitre mauritanien, Abdelaziz Bouh, avait brandi le carton jaune à la face du joueur belouizdadi, avant de se raviser après consultation de la VAR.

À la suite de cette expulsion, Bougherra a décidé de sacrifier Kendouci et d’incorporer Chaâl dans les bois. En dépit de ce coup dur, les Algériens ont continué à presser pour déstabiliser l’arrière-garde ivoirienne. Un état d’esprit de vainqueur qui a eu pour conséquence l’expulsion du défenseur Attohoula, auteur d’un vilain geste sur Belkhiter à la 35e minute.

Mahious frappe encore

De nouveau à égalité, au nombre de joueurs sur le terrain, les deux protagonistes ont bouclé la première mi-temps sans qu’aucune d’entre elles n’arrive à prendre l’ascendant sur l’autre (0-0).

Ce score aurait pu évoluer en seconde période, notamment pour la partie algérienne, car les camarades de Mrezigue ont raté un nombre incalculable d’occasions de débloquer la situation.

Il aura fallu attendre le temps additionnel, et un énième assaut dans le camp ivoirien, pour voir le referee du match accorder un penalty à la suite d’une faute commise sur Mahious. L’avant-centre de l’USM Alger s’est fait justice lui-même (90+6’) et envoi l’Algérie en demi-finale. Le natif de Jijel signe par la même occasion sa 3e réalisation dans cette 7e édition de la CHAN et s’empare de la tête du classement des meilleurs buteurs.

L’aventure continue

Sans vraiment être étincelants, dans une partie vraiment compliquée à négocier où l’efficacité devant les buts a encore fait défaut,  les Fennecs ont réussi tout de même à atteindre leur objectif et ainsi continuer l’aventure.

Les capés de Bougherra vont profiter d’une bonne nuit de sommeil avant de mettre le cap sur Oran, probablement ce samedi, où ils disputeront leur demi-finale prévue ce mardi à 17h00. Au stade Miloud Hadefi, les Algériens vont croiser le fer avec le vainqueur de l’autre quart de finale, programmé ce samedi (17h00) au stade du Chahid Hamlaoui de Constantine, entre le Niger et le Ghana.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix − quatre =