ANADE: Le seuil minimum des fonds propres pour les étudiants et les chômeurs fixé à 5 % (JO)

Le seuil minimum des fonds propres mobilisés pour les étudiants et les jeunes chômeurs, porteurs de projets dans le cadre du dispositif de l’Agence nationale d’appui et de développement de l’entrepreneuriat (ANADE), a été revu à la baisse à 5 % du montant global de l’investissement lorsque celui-ci est inférieur ou égal à 10 millions de dinars.

Cette décision est entrée en vigueur, suite à la publication d’un décret exécutif au Journal officiel N°25.

Il s’agit du décret exécutif, signé le 29 mars dernier par le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, qui modifie et complète les articles 3 et 11 du décret exécutif n 03-290 du 6 septembre 2003 fixant les conditions et le niveau d’aide apportée aux jeunes.

En outre, le nouveau texte a fixé également le montant des prêts non rémunérés pour les étudiants et les jeunes chômeurs, porteurs de projets, à 25 % du montant global de  l’investissement lorsque celui-ci est inférieur ou égal à dix 10 millions de dinars.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sept + dix-huit =