VINGT QUATRE HEURES AVANT LA REPRISE DES VOLS : Blackout à Air Algérie

Comme annoncé dans notre édition de jeudi, des centaines de citoyens se sont rassemblés ce samedi 29 mai devant plusieurs représentations dilemmatiques de l’Algérie à l’étranger, notamment en Farce pour dénoncer les conditions sanitaires imposées à tout citoyen candidat au retour au pays. Sur les réseaux sociaux les images de ces « rassemblement de la colère » sont largement relayées, où l’on voit des citoyens de sept à soixante-dix sept ans, sous le cagnard, brandir des pancartes sur lesquelles ‘on peut lire » Laisser- là voler vide », « Laisser- là rouiller »,  « je vous laisse ma place », en référence aux avions d’Air Algérie. Et à deux jours de la reprise des vols, en application de la décision du Conseil des ministres, c’est le brouillard total dans le ciel d’Air Algérie qui se mure dans un silence qui en dit long  sur ce  que risque de s’avérer cette reprises des vols, c’est à dire une catastrophe annoncée. Pas la moindre information officielle, en dehors d’un communiqué d’un ancien député de l’émigration qui a annoncé la vente des billets a niveau des agences d’Air Algérie à Paris,  Marseille, Lille ,, Madrid, Barcelone, Palma, Tunis , Istamboul. A défaut d’une communication transparente, la Direction de AH, en l’absence de toute anticipation,  se borne,   ces derniers jours, à apporter démenti sur démenti  aux « informations » qui sont diffusées sur les réseaux sociaux. C’est le cas pour le programme des vols  et c’est le cas aussi pour le « pack voyage » où sont déclinés les prix    des prestations dans le cadre du confinement, sans compter le prix du billet qui ne figure pas sur le document.  Cette reprise des vols, après leur suspension pendant 14 mois  est censée avoir fait l’objet  de dizaines d’heures de travail en commissions techniques entre les ministères du Transport, la Santé, l’Intérieur, les Affaires étrangères pour arrêter dans le menu les détails d’une opération qui n’est pas des moindres. Visiblement, il   y a comme du bidouillage, de l’improvisation, des autorités dans cette reprise des vols qui, faute d’une bonne préparation,  risque d’être secouée par de violentes turbulences. Attachez vos ceintures!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 − trois =