VACCINATION DU PERSONNEL MEDICAL SE POURSUIT: 300 citoyens ont reçu la première injection dans les polycliniques à Oran

Au total 863 personnes relevant du personnel médical ont déjà reçu la première dose, dans l’ensemble des structures relevant du secteur sont impliquées directement dans cette opération de  vaccination. Chaque hôpital se charge de la vaccination de son personnel, a indiqué le Dr Boukhari, chef de service de prévention à la direction de la santé et de la population et membre de la commission de wilaya chargée du suivi de la situation sanitaire liée à la pandémie de coronavirus.

Les premières doses de rappel du vaccin anti-Covid 19, ont été reçues à Oran, a-t-on appris du responsable de la prévention de la DSP. A l’EHU 1er Novembre, 25 personnes du corps médical ont reçu la première dose le 2 février dernier. Oran a bénéficié d’un premier quota de 1.490 doses du vaccin, réceptionnés le 1er février dernier. 1.000 personnes parmi le corps médical se sont inscrites avant le début de l’opération. Les doses de rappel ont été réceptionnées le 15 février dernier. A cela s’ajoutent plus de 300 citoyens ayant reçu la première injection dans les polycliniques. Il s’agit des personnes âgées de plus de 65 ans atteintes de maladies chroniques. S’agissant des médecins exerçant dans le secteur privé, 40 ont été convoqués à la clinique du centre-ville. Plus de 9.000 personnes sont inscrites au niveau des établissements de santé. Les autorités sanitaires ont mobilisé 54 polycliniques pour accueillir l’opération de vaccination. A cela s’ajoutent 106 salles de soins et 5 équipes mobiles. Leur mobilisation se fera en fonction des besoins exprimés, notamment au profit des populations habitant les lieux qui ne disposent pas de structures sanitaires. La direction de la santé a insisté sur le respect du protocole sanitaire tout au long de cette opération en particulier la distanciation physique. Dans ce contexte, le Dr Boukhari, chef de service de prévention à la DSP, a souligné que le lancement de cette opération a été élaboré sur la base d’une formation du personnel médical pour tous les types de vaccins. 336 agents vaccinateurs, 140 médecins généralistes et 14 spécialistes (réanimation et médecine interne) ont bénéficié de cette opération. Concernant la logistique, les tests ont été effectués dans les chambres froides et les congélateurs de température de -40 et de -70. Rappelons que direction de la santé et de la population de la wilaya d’Oran dispose d’une capacité de stockage qui peut couvrir toutes les wilayas de la région ouest. Les établissements de proximité de santé publique sont appelés à accomplir trois missions ; la vaccination de leur personnel, les catégories prioritaires et enfin les autres citoyens.

Hadj Hamdouche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 + douze =