UA: échange de vues entre Boukadoum et Faki au sujet des travaux du CPS

Le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum s’est entretenu jeudi avec le président de la Commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, au sujet des travaux du Conseil de paix et de sécurité (CPS) et son programme d’action sous la présidence de l’Algérie durant ce mois.

« Avec le président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat, il a été procédé à un échange de vues sur les travaux du CPS ainsi que son programme d’action sous la présidence de l’Algérie au courant de ce mois et à travers lequel nous œuvrerons à coordonner et à unifier les efforts continentaux pour le traitement des tensions que connaissent plusieurs régions en Afrique », a tweeté M. Boukadoum.

L’Algérie assure la présidence périodique du Conseil de paix et de sécurité de l’UA durant ce mois. Elle œuvrera avec ses pairs au sein du Conseil à relever les défis sécuritaires actuels du continent et à faire avancer l’agenda paix et sécurité de l’UA.

La présidence de l’Algérie sera marquée par des réunions importantes portant sur les situations en Libye et au Mali ainsi que d’autres sessions thématiques en lien avec le contexte sanitaire actuel.

L’agenda proposé dans ce cadre témoigne de la forte volonté de l’Algérie de conduire le Conseil afin de répondre à des défis multiples et d’affirmer sa place en tant qu’organe central sur le plan continental.

Elue au CPS en février 2019 par une majorité écrasante pour un mandat de trois ans, l’Algérie s’apprête à assurer son tour de présidence pour la troisième fois de son mandat, témoignant ainsi d’une présence solide depuis la création du CPS en 2004, dont l’Algérie a été parmi les premiers artisans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × 2 =