Seydou Keita, joueur le plus titré de l’histoire du football Malien

Du Centre Salif Keita (CSK) au FC Barcelone en passant par l’Olympique de Marseille, le FC Lorient, RC Lens, le FC Séville, Dalian Aerbin, le FC Valence, l’AS Roma ou encore El Jaish SC du Qatar sans oublier les sélections nationales du Mali (U17, U20 et l’Equipe Seniors), Seydou Keita aura marqué de son empreinte l’histoire du football national, africain et mondial. Durant ses 18 ans de carrière professionnelle entre 1999 et 2017, Seydou Keita a remporté 17 trophées collectifs majeurs faisant de lui le joueur le plus titré de l’histoire du football malien. Aucun autre joueur Malien n’a fait mieux. Panafricanfootball.com revient sur le parcours atypique de celui qu’on appelle affectueusement « Seydoublen » c’est-à-dire Seydou le clair. Né le 16 janvier 1980 à Bamako, Seydou Keita fait partie de ces rares footballeurs maliens à porter le maillot de plus d’une dizaine de clubs professionnels et briller autant. Formé au Centre Salif Keita, club de première division malienne, Seydou Keita rejoint l’équipe réserve de l’Olympique de Marseille dès 1997. Deux ans plus tard, il dispute sa toute première compétition internationale à l’occasion de la Coupe du monde Juniors Nigeria 1999 où il a reçu le titre de « meilleur joueur » de la compétition, devançant l’Anglais Frank Lampard et surtout le génie Brésilien Ronaldinho. C’était alors le début d’une prometteuse carrière pour l’enfant de Lafiabougou (un quartier de Bamako) qui est devenu aujourd’hui l’idole de plusieurs jeunes footballeurs maliens.

Parcours en sélections nationales

Très brillant avec les catégories inferieures notamment les moins de 20 ans, Seydou Keita va vite intégrer l’équipe nationale Séniors du Mali dès son jeune âge. En 2002, lors de la Coupe d’Afrique des Nations qui se jouait à domicile, Seydou Keita va soulager tout un peuple à l’occasion du match d’ouverture entre le Mali et le Liberia. C’est lui qui a permis au Mali d’arracher le match nul en égalisant en toute fin de partie pour un score final de 1 but partout. Par la suite, Seydou Keita va disputer six autres Coupes d’Afrique des Nations avec la sélection nationale : 2004, 2008, 2010, 2012, 2013 et 2015 au cours desquelles il a décroché deux médailles de bronze (2012 et 2013). Juste après l’édition 2015 de la Coupe d’Afrique des Nations lors de laquelle le Mali a été éliminé au premier tour, Seydou décide alors de mettre momentanément la sélection nationale de côté avant de définitivement tourner la page de façon discrète.

Carrière en club

Après avoir montré ses preuves en France sous les couleurs du FC Lorient avec lequel il a remporté la coupe de France en 2002 puis le RC Lens, Seydou Keita rejoint le FC Séville et la Liga espagnole en 2007. Il commence sa carrière espagnole de la plus belle des manières en remportant la Supercoupe d’Espagne face au Réal Madrid (victoire 6 à 3 sur l’ensemble des deux rencontres). Auteur d’une bonne saison avec le Séville FC où il aura joué 43 matches pour 7 buts, Seydou Keita est dans le viseur du FC Barcelone. A la fin de cette saison-là, Keita s’engage finalement en faveur du club catalan précisément le 26 mai 2008 pour une durée de quatre ans. Il devient ainsi le premier footballeur malien jusqu’à ce jour, à porter les couleurs du FC Barcelone. C’est là qu’il réalisera sa plus «grosse» performance en club. De 2008 à 2012, Keita a presque tout remporté avec le FC Barcelone : deux Ligues des champions (2009-2011), trois titres de champion d’Espagne (2009, 2010 et 2011), deux Coupes du Roi (2009 et 2012), trois Supercoupes d’Europe (2009, 2010 et 2011), trois Supercoupes d’Espagne (2009, 2010 et 2011) et deux Coupes du monde des clubs (2009 et 2011). Après ce brillant parcours avec les Blaugrana, Seydou Keita décide de quitter le FC Barcelone et de s’engager pour deux saisons au Dalian Aerbin en 2012 où il aura seulement passé deux saisons sans remporter le moindre trophée. Après ce bref passage dans le championnat chinois, l’ancien capitaine des Aigles du Mali décide de retourner en Espagne le 30 janvier 2014 en s’engageant pour six mois en faveur du Valence FC avec une option d’un an supplémentaire. Tout comme à Dalian Aerbin, Seydou Keita a fait un passage vide au FC Valence. En fin de contrat avec le FC Valence, le 30 juin, il s’est logiquement vu proposer une prolongation, mais ses bonnes prestations ont attiré l’attention de nombreuses grosses écuries européennes telles que Liverpool, l’AS Rome ou encore Manchester United. Finalement, le 5 juin 2014, Seydou Keita choisit de s’engager avec le club italien de l’AS Rome avant de rallier le Qatar en 2016 où il terminera sa carrière sous les couleurs d’El Jaish SC sans remporter le moindre trophée.

Distinctions personnelles

Durant ses 18 ans de carrière professionnelle, Seydou Keita a remporté plusieurs trophées collectifs et individuels. Elu ‘’meilleur joueur’’ de la Coupe du monde Juniors Nigeria 1999, Seydou Keita a plusieurs fois intégré l’équipe type des compétitions auxquelles il a participé. Il a été membre de l’équipe type de la Ligue1 française lors de la saison 2006-2007, meilleur joueur de la première phase de Liga espagnole lors de la saison 2007-2008 puis deux fois membre de l’équipe type de la Coupe d’Afrique des Nations (2012 et 2013). En 2007, il remporte le Soulier de bronze lors de la cérémonie du Ballon d’Or Africain, désignant les 3 meilleurs footballeurs africains évoluant en Europe. Il aurait sans nul doute aimé brandir ce trophée individuel tant convoité sur le continent africain et remporter au moins une CAN avec les Aigles du Mali pour compléter le tableau de sa riche carrière déjà bien garnie en termes de trophées. Malgré tout, Seydou Keita demeure tout de même le joueur le plus titré de l’histoire du football malien avec une quinzaine de trophées dans son armoire à trophées. Aucun footballeur malien n’a fait mieux que Seydoublen même son oncle Salif Keita, premier Ballon d’Or africain (1970). En plus de Salif, n’en parlons pas de ses anciens coéquipiers en sélection (Mahamadou Diarra Djilla, Mohamed Lamine Sissoko et Frederic Oumar Kanouté).

Vie privée

Agé de 40 ans, Seydou Keita est marié à Zoubida Johnson, d’origine capverdienne. Le couple Kéita a deux enfants, Mohamed Ikhlas, né le 14 mai 2008 à Séville et Hanane Yousra, né en juillet 2009 à Barcelone.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 − deux =