REOUVERTURE PARTIELLE DES FRONTIERES: Tebboune donne son feu vert

Le président Abdelmadjid Tebboune  donne son feu vert pour la réouverture partielle des frontières, fermées depuis le début de la crise du coronavirus (covid-19).
À l’issue de la réunion du conseil des ministres de ce dimanche  16 mai, le président  Tebboune  a ordonné la réouverture partielle des frontières terrestres et aériennes aux ressortissants algériens ainsi qu’aux travailleurs étrangers en mission en Algérie.

La décision du conseil des ministres a été prise tout en se conformant aux recommandations du comité scientifique chargé du suivi de l’épidémie du coronavirus en Algérie. Cette décision va enfin permettre à des milliers de ressortissants algériens de rentrer au pays, après plusieurs mois d’attente. Rappelons que même les vols de rapatriement on été suspendes, après l’apparition des variants du coronavirus, depuis le mois de mars dernier.

Une ouverture sous conditions

Toutefois, le réouverture des frontières sera soumise à des conditions d’entrée imposées afin d’éviter la propagation des variants du coronavirus en Algérie. En effet, les personnes entrant en Algérie devront présenter un test de dépistage au covid-19 de type ‘PCR’. Ce dernier doit dater de moins de 36 heures. Si le voyageur est positif au coronavirus, il sera soumis à un confinement de 10 jours, à savoir que les frais de l’hébergèrent et de test seront à ses frais.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt − sept =