Rassemblements de soutien des partis politiques et de la société civile avec les Palestiniens

Des Partis politiques et des acteurs de la société civile ont organisé, lundi, au siège de l’ambassade de la Palestine à Alger un rassemblement de soutien et de solidarité avec les Palestiniens, pour dénoncer les agressions israéliennes dans les quartiers d’El Qods et l’esplanade de la mosquée Al-Aqsa.

Dans son intervention, le président du mouvement El Islah, Filali Ghouini a déploré la situation qui prévaut en Palestine, réaffirmant la position officielle et populaire constante de l’Algérie à l’égard de la cause palestinienne.

Dans ce contexte, Ali Draa, membre de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) a critiqué « le système arabe déficient » qui, a-t-il dit, « devra assumer aujourd’hui la responsabilité de ce qui se produit sur l’esplanade de la mosquée Al-Aqsa et en Palestine ».

« Le système mondial ne permettra pas la démocratie et la liberté dans les pays arabes », a-t-il dit, soulignant que l’Algérie « a arraché sa démocratie et sa liberté par son combat ».

Pour sa part, le président du Comité populaire de solidarité avec le peuple palestinien, Mohamed Dilmi a souligné que  le rassemblement de soutien à la question palestinienne « n’est pas une réaction mais intervient plutôt pour réitérer la position constante à l’égard de la Palestine ».

Il a appelé le Conseil de sécurité à intervenir rapidement et à prendre une position ferme face à cette la situation.

Il a également réitéré la position du Comité populaire de solidarité avec le peuple palestinien qui rejette la normalisation avec l’entité sioniste.

Le président du comité populaire contre la normalisation avec l’entité sioniste, Ahmed Brahimi a précisé que « par son intifadha, le peuple palestinien a mis le monde entier face à ses responsabilités ».

Lors de ce rassemblement de solidarité, plusieurs composantes de la société civile ont réitéré leur soutien à la lutte du peuple palestinien, réaffirmant la position constante à l’égard de la cause palestinienne, étant une cause juste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × 4 =