RACHID MESKINE, L’ENFANT D’ORAN CHAMPION D’AFRIQUE WBC MUAI-TAI : « Avec de la volonté, on peut atteindre l’impossible »

Issu d’une famille sportive, Meskine Rachid multiplie les trophées internationaux et brille dans son parcours sportif, comme a brillé avant lui son père, le célèbre El Hadj Meskine champion d’Algérie, connu dans le monde du Judo et doyen national de la discipline, homme aimé et respecté à Oran et bien au delà des frontières. Le fils Rachid Meskine après avoir suivi dans son jeune âge la même discipline que son père, a quant a lui changé de cap et grâce à sa grande volonté, en optant pour un autre de combat, Le « Muai-Tai », Un sport de haut niveau qu’il a connu dans de grands club européens et ou il a été entrainé par les meilleurs entraineurs de la cette discipline. Très reconnaissant et respectueux de valeurs enseignée par son regretté père, Rachid Meskine, n’omettra pas d’ailleurs d’adresser de grandes éloges a ses entraineurs qui ont contribué a sa réussite dans cette discipline. la particularité, c’est que ce sportif de haut niveau, n’a embrassé la discipline du Muai-Tai que depuis 2008, ce qui lui a valu le respect de ses pairs et à ce propos, Rachid Meskine nous dira, « J’ai cru en moi et cela a payé malgré mon âge de 41 ans, cela confirme que lorsqu’on y met de la volonté, on peut réussir quelle que soit l’activité que l’on entreprend.

il est utile de rappeler que Rachid Meskine, est champion d’Afrique WBC Muai-Tai, le premier dans l’histoire de la Boxe algérienne. Rachid Meskine, ambitionne de décrocher un autre titre international et notamment parce que cela se passe dans a ville natale Oran, ce qui lui permettra d’avoir de la visibilité dans le monde et en Algérie. Cet enfant d’Oran et athlète de haut niveau, détenteur de la ceinture méditerranéenne, a disputé le 1er Championnat méditerranéen professionnel de la catégorie des poids lourdsWBC, qui a été organisé en collaboration avec le Comité d’organisation des Jeux méditerranéens de 2021(COJM). Le gala au cours duquel, il a eu à affronter le français, Patrick Ngoube avait été retransmis au moius d’avril dernier par au moins 170 chaînes TV au niveau mondial. Une bonne opportunité pour faire connaître l’Algérie et du coup notre champion national et international, Rachid Meskine.

L’enfant d’Oran a tenu à rendre un hommage et une reconnaissance particulière à entraineur Hamid Belbachir  ainsi qu’à son préparateur physique  qui habite à paris.

dans ce même cadre, Rachid Meskine, lancera cet appel aux jeunes algériens en leur disant que son parcours n’était pas facile, mais qu’il faut croire en sa volonté en s’armant de patience mais surtout suer dans le travail pour arriver a ses objectifs. il est utile de rappeler dans ce contexte, les déclarations de Rachid Meskine la veille du déroulement du 16 avril dernier ou il avait affirmé « «Je me prépare depuis neuf mois pour ce gala du Championnat méditerranéen. Je vais affronter un adversaire que je respecte beaucoup, mais sur le ring, je ne vais lui laisser aucune chance. Certains se demandent pourquoi je pratique la boxe Thaï, alors que je suis issu d’une famille de judokas et que mon père n’est autre que le doyen des judokas algériens. C’est un cousin qui pratique cette discipline qui m’a poussé vers ce sport de combat, depuis plus de dix ans en Europe».

Mustapha Zitouni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 − quatre =