POURSUIVI POUR « ENRICHISSEMENT ILLICITE » : 15 ans de prison à l’encontre de l’ancien général-major Saïd Bey

La Cour de justice militaire de Blida a confirmé hier jeudi la peine de 15 ans de prison ferme à l’encontre du général-major à la retraite, Saïd Bey.

L’ancien chef de la deuxième région militaire à Oran est poursuivi pour « enrichissement illicite », « infraction aux consignes de l’armée » et « dissipation et recel d’armes et de munitions de guerre au profit de personnes non habilitées à les détenir ».

Notons que ses avocats ont quitté l’audience, dénonçant un procès « inéquitable »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 − dix-neuf =