Les questions arabes et africaines et la préparation d’importantes échéances au centre de la tournée diplomatique de Lamamra

Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra a indiqué que sa tournée diplomatique dans nombre d’Etats africains et arabes visait à mener des concertations sur les questions et préoccupations arabes et africaines à l’optique des préparatifs d’importantes échéances, notamment le prochain sommet arabe prévu à Alger.

Le chef de la diplomatie algérienne a été reçu dimanche par le Président tunisien Kaïs Saied, à qui il a transmis un message verbal de son frère le Président Abdelmadjid Tebboune.

Au terme de sa visite en Tunisie, le ministre des Affaires étrangères a déclaré: « J’ai eu l’honneur d’être reçu par le Président de la République tunisienne. A la demande du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune j’ai entamé à partir de Tunis une tournée dans nombre d’états africains et arabes pour mener des concertations sur les questions et préoccupations arabes et africaines et préparer d’importantes échéances, à savoir la tenue du prochain Sommet arabe à Alger. Vous le savez, la Tunisie préside le Sommet et nous devons coordonner pour la réussite de cet évènement ».

« L’Algérie et la Tunisie ont des préoccupations communes ayant trait à la relance de la coopération, la consécration de la complémentarité entre les groupes, arabes et africain, et un attachement à ce que la solidarité entre les peuples arabes et africains soit le seul principe qui préside aux relations entre les deux groupes », a-t-il ajouté.

« J’ai été ravi de présenter un rapport préliminaire au président de la République tunisienne sur cette mission. J’assurerai le suivi avec mon confrère le ministre tunisien des Affaires étrangères pour s’acquitter pleinement de nos missions dans l’intérêt de nos deux peuples et celui des peuples arabes et africains », a souligné M. Lamamra.

Et de poursuivre: « J’ai été chargé par le président tunisien de transmettre un message à son frère le Président Abdelmadjid Tebboune. J’ai été honoré des rencontres avec Monsieur le Président et avec mon amis et camarade.

D’autres rencontres devront intervenir pour la tenue des réunions des commissions mixtes afin de propulser la coopération et œuvrer à la complémentarité économique entre les deux pays ».

Mardi, le chef de la diplomatie algérienne a été reçu par le président Kais Saied lors d’une première audience qui a donné lieu à un échange de vues sur l’état des relations bilatérales et les perspectives de leur renforcement ainsi que sur les questions régionales et internationales d’intérêt commun, notamment la situation au sein de la région du Maghreb, l’espace Sahelo-saharien, ainsi qu’au sein du monde arabe ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × 1 =