LE PROJET PERMETTRA AU PORT D’ORAN DE TRAITER 500.000 CONTAINERS PAR AN: Les travaux d’extension du terminal de containers livrés en juin 2021

Les travaux d’extension du terminal des containers du port d’Oran ont atteint un taux d’avancement très appréciables. Ce projet sera réceptionné à la fin de ce premier semestre 2021,

a-t-on annoncé, soulignant que le taux d’avancement des travaux confiés à un groupe algéro-chinois a dépassé 95 % et que les gros œuvres sont achevés à 100 %. Ce projet permettra de conférer une dynamique au service fret de marchandises (export et import), a-t-on appris mardi du Président directeur général de l’Entreprise portuaire (EPO), Mokhtar Korba. Avec la réception de cet important projet, il sera procédé dans une première étape au traitement de 500.000 containers par an, qui sera revu à la hausse à 1 million de containers par an dans les prochaines années, a-t-il déclaré, signalant que le port d’Oran accueille des navires gros tonnages de 4.000 à 8.000 containers. Les travaux programmés, dotés par les pouvoirs publics d’une enveloppe de 12 milliards DA, portent sur un remblais sur 16,5 hectares pour atteindre une superficie totale d’environ 24 ha et la réalisation d’un quai d’accostage de 460 mètres de long et de 14 mètres de tirant d’eau conformément aux normes internationales en vigueur au niveau du bassin méditerranéen, a-t-il encore indiqué. Les travaux sont en cours pour l’achèvement du couloir d’évacuation des eaux chaudes de la station relevant de Sonelgaz et le raccordement des deux quais de «Hambourg» et de «Aval», a-t-il fait savoir par ailleurs, affirmant que l’extension du terminal de containers permettra au port d’améliorer la qualité des services fournis. L’Entreprise portuaire a également accordé une enveloppe de près de 300 millions DA pour l’éclairage public et la réalisation d’un siège de l’administration en charge de la gestion du terminal des conteneurs et d’un atelier technique, entre autres. Parallèlement au projet d’extension du terminal, le port d’Oran sera doté de deux mécanismes de déchargement des conteneurs des navires et de 7 autres pour le chargement et le transfert des conteneurs du quai aux terminaux, ce qui impulsera une grande dynamique au développement de l’activité portuaire.

Hadj Hamdouche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × 1 =