Le Président Tebboune inaugure le stade Nelson Mandela : conférer à l’Algérie une dimension africaine à la veille du CHAN

Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a procédé, jeudi à Alger, à l’inauguration officielle du nouveau stade de Baraki qui porte le nom du défunt leader sud-africain, Nelson Mandela, conférant à l’Algérie une dimension africaine à la veille de la 7e édition du Championnat d’Afrique des nations de football des joueurs locaux (CHAN 2022).

A son arrivée, le Président Tebboune a été accueilli par le chef d’Etat-Major de l’Armée nationale populaire (ANP), le Général d’Armée Saïd Chanegriha, le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Brahim Merad, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Abderezzak Sebgag et le wali d’Alger, Abdennour Rabehi.

Ont assisté à la cérémonie d’inauguration, le petit-fils de Nelson Mandela, le président de la Fédération internationale de football (FIFA), Gianni Infantino, le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Djahid Zefizef et le président du Comité olympique et sportif algérien (COA), Abderrahmane Hammad.

Les travaux de réalisation du stade de Baraki ont été achevés après la décision du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, qui avait ordonné, lors la réunion du Conseil des ministres en date du 22 septembre 2021, le transfert de tous les dossiers des projets de réalisation de grandes infrastructures sportives au ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville en vue d’assurer un suivi permanant et efficace de leur réalisation.

L’Algérie « est entrée dans la phase de la consécration de son appartenance. Ce que nous avons prouvé par le succès fulgurant des Jeux méditerranéens JM-2022 d’Oran », a déclaré le Président Tebboune à la presse à l’issue de la cérémonie d’inauguration.

« Il y va de même pour le Sommet arabe qui était réussi et à travers lequel nous avons démontré notre appartenance à la nation arabe. Aujourd’hui et grâce à cet édifice qui porte le nom de l’homme symbole Mandela, nous affirmons notre identité africaine », a-t-il poursuivi.

« La concrétisation par l’Algérie de tels projets répond aux ambitions de la jeunesse algérienne et s’inscrit dans le prolongement de ses réalisations lors des Jeux méditerranéens 2022 à Oran », a affirmé le Président Tebboune, félicitant « les jeunes algériens, à travers toutes les régions du pays, pour les réalisations accomplies, notamment à Oran à travers le complexe olympique Miloud-Hadefi d’Oran, le stade de Douéra qui sera géré par le Mouloudia d’Alger (MCA) et celui de Tizi Ouzou où évoluera la JSK ».

Dans le cadre de la politique de réalisation d’infrastructures sportives, le président de la République a également annoncé le « lancement de la réalisation de deux nouveaux stades de football à Ouargla et Béchar », précisant que « si le stade Chahid-Hamlaoui de Constantine ne suffit pas, nous pourrons inscrire la réalisation d’un autre stade dans la région Est du pays ».

Après avoir affirmé que « ces structures sont exclusivement dédiées aux jeunes algériens pour améliorer leurs performances », M. Tebboune a précisé que « l’Algérie était prête à accueillir des matchs internationaux de football en coordination avec la Fédération internationale de football (FIFA), ainsi que les différentes finales organisées par la Confédération africaine de football (CAF) ».

Le chef de l’Etat a rappelé le combat mené par le leader Nelson Mandela et sa relation historique avec l’Algérie où, a-t-il dit, il a été formé, avec ses compagnons, par les moudjahidine de l’Armée de libération nationale (ALN) en 1961, pour préparer la révolution en Afrique du Sud et renverser le régime de l’apartheid.

A son retour dans son pays au terme de cette formation en Algérie, il fut arrêté et emprisonné pendant une longue période, a-t-il souligné.

A sa sortie de prison, Mandela « devient une icône de l’amour de la liberté, de l’émancipation et de l’endurance », ajoute le Président Tebboune, rappelant que sa première visite à l’étranger a été en Algérie, où il a déclaré « Je suis algérien. L’Algérie est ma patrie. Ce qui signifie que je ne suis pas un réfugié ».

Situé à 9 km de l’Aéroport international Houari Boumediene, le Stade de Baraki (40.000 places) s’étend sur une superficie de 43 hectares. Il compte six entrées, dont quatre réservées aux supporteurs, un parking d’une capacité de 2.185 véhicules et de 305 autobus et un héliport pour les cas d’urgence et l’accueil des délégations officielles.

Cette infrastructure sportive dispose également d’un toit rétractable et de tribunes modernes, en sus d’un terrain d’entrainement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 + 17 =