Le président de la République accomplit la prière de l’Aïd El Adha à Djamaâ El Djazaïr

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a accompli, dimanche matin à Djamaâ El-Djazaïr à Mohammadia (Alger), la prière de l’Aïd El-Adha dans un climat de piété et de sérénité.

De hauts responsables de l’Etat, des membres du Gouvernement et des représentants du corps diplomatique arabe et musulman accrédité en Algérie, ainsi que de nombreux fidèles ont également accompli la prière de l’Aïd dans cet édifice religieux et civilisationnel.

Dans ses deux prêches, le recteur de Djamaâ El-Djazaïr, Cheikh Mohamed Maâmoun Al Kacimi Al Hoceini, a mis en avant les vertus du Hadj et ses hautes significations, rappelant aux fidèles la finalité de l’Aïd El-Adha et ce que cette occasion religieuse implique en termes de sacrifice, de dévotion et de consécration de la Sunna du prophète Ibrahim (Paix sur lui).

A cette occasion, le cheikh Mohamed Maâmoun Al Kacimi Al Hoceini a évoqué ce qui se passe en Terre des Prophètes, l’agression barbare contre les droits du peuple palestinien par « l’occupation sioniste », soulignant que l’espoir de recouvrer les droits légitimes du peuple palestinien demeure « vivace grâce à la résistance de ce vaillant peuple ».

Il a également souligné que l’Algérie, peuple et Gouvernement, compatit à la souffrance du peuple palestinien frère, réaffirmant à ce propos que notre pays croit en la justesse de la cause palestinienne.

Après avoir rappelé le rôle de l’Algérie dans le rassemblement et l’unification des factions palestiniennes, il a précisé que notre pays continue, sous la conduite du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, de défendre cette cause juste dans tous les fora internationaux.

A la fin du prêche, le recteur de Djamaâ El-Djazaïr a souligné l’importance du pardon, de la réconciliation et du raffermissement des liens de parenté et de fraternité.

Après la prière de l’Aïd, le président de la République a échangé les vœux avec les hauts responsables de l’Etat, des membres du Gouvernement et avec les représentants du corps diplomatique arabe et musulman accrédité en Algérie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

onze + quatre =