Le Conseil de la Nation prend part à la 2e réunion de la Commission du commerce, des douanes et d’immigration du PAP

Le Conseil de la Nation, représenté par le président du groupe parlementaire du parti du Front de libération nationale (FLN) et membre du Parlement panafricain (PAP), Bouhafs Houbad,  a pris part, jeudi à la 2e réunion de la Commission du commerce, des douanes et d’immigration du PAP, indique un communiqué de la Chambre haute du Parlement.

Cette réunion intervient dans le cadre de la poursuite des réunions de ladite Commission, débutées mardi dernier et devant se poursuivre demain via visioconférence, précise le communiqué.

A l’ordre du jour de cette réunion figure plusieurs points notamment l’incidence du covid-19 sur la libre circulation des personnes en Afrique, l’encouragement de l’adoption du Protocole au Traité portant création de la Communauté économique africaine relatif à la libre circulation des personnes, au droit de séjour et au droit d’établissement et de stabilité, en lui conférant un caractère local, outre les retombées du covid-19 sur les travailleurs immigrés africains et la présentation d’un exposé sur la mise en oeuvre du traité international sur les migrations sûres, organisées et régulières par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Lors de son intervention à cette occasion sur la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF), le représentant du Conseil de la Nation a réitéré le soutien de l’Algérie à toute initiative visant l’encouragement du commerce africain bilatéral à travers ses appels permanents depuis l’indépendance pour l’exploitation de toute forme d’intégration économique africaine pour relancer l’action africaine commune.

Il a également souligné que cet accord représentait un « choix stratégique, qui aura un impact important non seulement sur le plan économique, mais également sur la stabilité politique et sécuritaire dans la région, étant donné la relation étroite qui lie l’indice de développement à la stabilité, la sécurité et la paix ».

Le représentant du Conseil de la Nation a également tenu à rappeler la signature par l’Algérie de l’accord instituant la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF), après sa participation régulière et effective à toutes les réunions des institutions de négociation, et l’accompagnement du parlement algérien avec ses deux chambres de ce rythme complémentaire important en approuvant un projet de loi qui comprend l’approbation de l’accord portant création de la ZLECAF en octobre 2020.

M. Bouhafs a appelé à « l’intensification de la coopération et de la coordination et à l’adhésion à l’option d’intégration, afin de concrétiser un espace économique qui garantisse l’indépendance de la décision africaine », selon la même source.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × deux =