Incendies: Chanegriha se recueille à la mémoire des chouhada morts lors des extinctions

Le Général de Corps d’Armée Saïd Chanegriha, chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP) a assisté samedi matin à l’Hôpital Central de l’Armée à Aïn Naâdja (Alger) à la levée des corps des Chouhada, morts lors des opérations d’extinction des feux de forêts dans les wilayas de Tizi-Ouzou et Bejaïa, et s’est recueilli à leur mémoire, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

Cette cérémonie a précédé « le transfert des dépouilles vers leurs régions d’origine à travers les différentes wilayas où ils seront inhumés avec les honneurs militaires », précise la même source.

« Suite à cette triste épreuve qui a frappé notre Nation et qui a causé la perte d’un nombre des meilleurs de ses fils durant la lutte contre ces incendies criminelles, Monsieur le Général de Corps d’Armée a réitéré sa profonde compassion et sa solidarité avec les familles des victimes et partage leurs peine et chagrin dans cette douloureuse épreuve, réitérant ses sincères condoléances ».

Le Général de Corps d’Armée a, en outre, « présenté ses remerciements et a exprimé toute sa considération pour l’élan de solidarité et les sentiments de compassion montrés par le peuple algérien ».

Dans son allocution, le directeur de la Communication de l’Information et de l’Orientation de l’Etat-major de l’ANP a indiqué que « ces héros ont sacrifié leurs âmes pour la patrie et pour sauver leurs concitoyens des incendies criminelles survenues dans différentes régions de notre pays », qualifiant ces incendies de « crimes contre l’humanité et contre la nature, où les ennemis de la nation qui ont essayé d’alimenter la haine, déstabiliser et semer le chaos et le désespoir parmi la population, ont trouvé face à eux des hommes, soldats honorables, dignes, qui ont fait face aux incendies de tous bords, résisté et combattu ces feux avec détermination et bravoure, et ont réussi à mettre en échec tous les plans odieux qui visent l’Algérie, terre et peuple, et donné une excellente image de solidarité, de cohésion, de loyauté et de sacrifice ».

« La cérémonie d’adieu a concerné 26 martyrs au niveau de l’Hôpital Central de l’Armée de Aïn Naâdja », indique le communiqué, qui ajoute que « les mêmes adieux ont été réservés à autres 7 martyrs au niveau de l’Hôpital Régional de l’Armée de Constantine, en 5ème Région militaire ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un + 13 =