FACE A LA FLAMBEE DES PRIX ET A LA CHUTE DU POUVOIR D’ACHAT : Le SNTE appelle à l’augmentation des salaires

Le syndicat national des travailleurs de l’éducation (SNTE) se dit très inquiet de la situation sociale des travailleurs du secteur et ce devant la hausse des prix de tous les produits enregistrée ces dernières semaines.  Dans un communiqué rendu public aujourd’hui, le SNTE met en garde contre les répercussions négatives de l’évolution des prix sur le pouvoir d’achat du salarié, la productivité du travail et le climat social dans son ensemble.

Le Syndicat national des travailleurs de l’éducation appelle le gouvernement à prendre un certain nombre de mesures urgentes visant à contrôler davantage les prix en Lançant une campagne nationale pour surveiller les prix, et lutter contre les spéculateurs, encourager davantage les agriculteurs à commercialiser leurs produits directement auprès des citoyens grâce à des cadres juridiques transparents et ouvrir le fichier des marchés de gros et étudier les voies de fixation des prix pour réduire la spéculation illégale.

Le syndicat appelle également les autorités concernées à prendre des mesures rapides et efficaces pour augmenter le pouvoir d’achat des travailleurs et des employés en mettant en place un observatoire du pouvoir d’achat, chargé de donner les indicateurs réels de la hausse ou de la baisse des prix, puis estimation de la valeur de la dotation d’équilibre de pouvoir d’achat.

« Le syndicat demande aussi l’augmentation des salaires, l’augmentation du salaire minimum garanti, et l’augmentation de la valeur du point indicatif, qui est encore estimée à (45 dinars) depuis des années, pour couvrir ces augmentations successives et importantes des biens de consommation et impliquer les indépendants syndicats dans les négociations à ce sujet pour plus d’efficacité », indique-t-on.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × quatre =