ENTRETIEN ACCORDE PAR LE PRESIDENT ABDELMADJID TEBBOUNE A AL-JAZEERA: Tebboune révèle que « l’Algérie était prête à intervenir en Libye d’une manière ou d’une autre »

Tebboune révèle que l’Algérie était prête à intervenir en Libye d’une manière ou d’une autre

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a accordé un entretien à la chaîne de télévision qatarie « Al-Jazeera », diffusé mardi soir, et dans lequel il a abordé des questions nationales, régionales et arabes, notamment le dossier libyen et la question palestinienne, a annoncé la chaîne.

Le Président Tebboune a également évoqué le Hirak authentique béni qui « a sauvé l’Algérie d’une véritable catastrophe ayant failli anéantir l’Etat », et qui a « triomphé par son pacifisme ».

Dans des extraits de ses déclarations rapportés par plusieurs médias et concernant la crise libyenne, le président de la République a rappelé la position de l’Algérie qui « refuse que Tripoli soit la première capitale africaine et maghrébine occupée par des mercenaires », ajoutant que l’Algérie « allait intervenir d’une façon ou d’une autre » et « n’allait pas rester les bras croisés ».

« Quand l’Algérie a dit que Tripoli était une ligne rouge, elle l’était vraiment et les concernés ont saisi le message », a-t-il affirmé.

S’agissant de la question palestinienne, le Président Tebboune a soutenu que « la position de l’Algérie est constante, imprescriptible et immuable ».

Rappelant l’accord conclu dans le cadre de la Ligue arabe sur la base du principe de « la terre contre la paix » qui prévoit  l’établissement de l’Etat de Palestine comme préalable à la paix, il a souligné qu' »il n’y a hélas aujourd’hui ni paix ni terre », d’où les interrogations sur l’utilité de la normalisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 + 1 =