DISSOLUTION DE L’APN ET ANNONCE DE LEGISLATIVES ANTICIPEES: Des partis politiques saluent les décisions du Président Tebboune

Plusieurs partis politiques ont salué vendredi les décisions annoncées jeudi par le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune dans son discours à la nation, estimant qu’elles « constituent un indicateur de réforme profonde » à même de « consolider le lien de confiance » entre le citoyen et son Etat. Dans ce cadre,  le Mouvement El Islah s’est félicité de la teneur du discours du Président de la République, estimant que la grâce présidentielle en faveur de nombre de détenus était un signe d’apaisement qui consacre l’Etat de droit et les libertés.  Pour cette formation politique, le discours du Président Tebboune, était « rassurant pour les Algériens, concernant la situation générale du pays », mettant en exergue son « fort attachement à consolider la cohésion nationale pour relever les différents défis et faire face à tous les dangers qui guettent l’Algérie ».  Le Mouvement El Islah a souligné « la détermination du Président de la République de concrétiser ses engagements électoraux, notamment en ce qui concerne le dossier social relatif à l’amélioration du cadre de vie des citoyens et remédier aux précédentes lacunes ainsi que l’allègement des retombés de la pandémie de Coronavirus dans le pays ». Affirmant l’existence « d’une forte volonté politique pour parachever les divers chantiers de l’Algérie nouvelle en vue de concrétiser les réformes politique et socioéconomique dans le pays, en tête desquelles les réformes politiques, institutionnelles et juridiques », le parti a relevé « la satisfaction par le Président Tebboune de la revendication de remaniement ministériel concernant les secteurs à faibles performances ». Pour sa part, le Mouvement de la société pour la paix (MSP) a salué la teneur du discours du Président Tebboune, mettant en avant « son engagement à aller vers des élections qui déboucheront sur de nouvelles institutions légitimes et crédibles, des institutions qui reflètent réellement la volonté populaire ». Le MSP a également loué les autres engagements annoncés dans le discours du Président, dont « la grâce décidée en faveur des détenus politiques , la création de partis politiques et associations à travers une simple notification outre son engagement quant aux causes internationales justes, notamment la cause palestinienne et le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination ». Dans ce contexte, le parti du Front de libération nationale (FLN) a estimé que « le bilan présenté par le président de la République et les mesures annoncés, ainsi que les décisions qu’il entend prendre sont susceptibles de renforcer la confiance entre le Président et son peuple et réaliser les aspirations des Algériens au changement et à la réforme. Le parti El Wassit Essiyassi a salué la teneur du discours du président de la République, exprimant sa disponibilité à adhérer « au processus de réédification des institutions constitutionnelles via des élections transparentes et régulières, dans le cadre d’un régime électoral qui place tous les partenaires politiques sur le même pied d’égalité sans conditions préalables ».  Le membre fondateur du Rassemblement pour le « nouveau processus », Moundir Boudena a qualifié depuis Khenchela le discours du président de la République de « fort » et a relevé que ce discours appelle à « la nécessité de susciter un changement dans l’actuelle scène politique pour créer une dynamique devant contribuer à faire sortir la classe politique de sa léthargie ». De son côté, l’Organisation nationale des moudjahidine (ONM) a valorisé « les décisions importantes », contenues dans le discours du président de la République susceptibles d’insuffler une nouvelle dynamique à la nouvelle action institutionnelle, et de relancer le développement national, en donnant plus de chances aux jeunes pour intégrer la vie politique ». L’ONM a exprimé sa « grande satisfaction » quant à la décision de grâce présidentielle en faveur des détenus condamnés.  Le Mouvement El-Bina a affirmé, dans un communiqué, que le discours du Président Tebboune « renferme des décisions politiques importantes qui augurent d’une véritable réforme en profondeur ». Le parti s’est également félicité de l’hommage rendu par le Président de la République au « Hirak authentique béni » et de l’intérêt accordé à la jeunesse dans le projet de nouvelle Algérie. Le Front El-Moustakbal a évoqué pour sa part les « décisions courageuses » prises par le Président Tebboune à l’occasion de la Journée nationale du Chahid et du 2e anniversaire du Hirak populaire, dont la dissolution de l’Assemblée populaire nationale (APN), le remaniement ministériel prévu dans les prochaines heures, la grâce en faveur de certains détenus et l’installation de l’Observatoire national de la société civile et du Conseil supérieur de la jeunesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-huit + dix-huit =