DESCENTE DE POLICE A L’EX SHERATON ORAN: 40 personnes arrêtées dans la boite de nuit de l’hôtel

L’Algérie traverse une vague virulente de coronavirus avec des dizaines de morts par jour, mais certaines personnes ne semblent pas avoir peur du virus mortel. À Oran, ces inconscients profitent de la situation pour faire la fête en cachette. Jeudi dernier, les services de sécurité de la wilaya d’Oran ont procédés à l’arrestation d’une quarantaine de personnes dans une boite de nuit de l’hôtel Sheraton, devenu aujourd’hui hôtel Bay Oran. Suite à des informations parvenues aux services de police d’Oran, les éléments de la sureté ont fait une descente à la boite de nuit de l’hôtel. Arrivés sur les lieux, les policiers on découvert une quarantaine de personnes entrain de faire le fête au sein de l’établissement.  Selon les sources locales, les membres de personnel de l’hôtel était complice dans l’organisation de cette clandestine en pleine pandémie de Covid-19.

Une affaire qui ressemble à celle de 2020

Il convient à rappeler que le Sheraton d’Oran avait connu le même scandale l’année dernière, alors que le pays était en pleine deuxième vague de Covid-19. En effet, l’année dernière, les services de police avaient arrêté plus de 70 personnes, don 30 femmes lors d’une fête organisée au même hôtel. Les mis en cause avaient été placées en garde à vue puis libérés par le procureur qui les avait sanctionné pour « violation les mesures de confinement».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 + 5 =