Chômage dans le Sud: le Président Tebboune approuve la composition d’une délégation ministérielle pour trouver des solutions pratiques

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a donné son accord pour la composition d’une délégation ministérielle regroupant les représentants des secteurs à même de contribuer à trouver des solutions pratiques au dossier du chômage dans les wilayas du Sud du pays, indiqué mercredi un communiqué du Médiateur de la République, Brahim Merad.

« L’initiative qui a vu le jour suite à l’audience accordée par le Médiateur de la République aux représentants des chômeurs dans la wilaya de Ouargla, en vue de prendre en charge le dossier de l’emploi dans les wilayas du Sud, a été couronnée par l’approbation du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune de former une délégation ministérielle regroupant les représentants des secteurs à même de contribuer à trouver des solutions pratiques à ce dossier », a précisé le communiqué.

« La Médiature de la République coordonne actuellement avec ces différents départements en préparation de la rencontre qui sera organisée ultérieurement avec les représentants des chômeurs, au terme de laquelle des concertations sur leurs revendications seront entamées en vue de leur trouver des solutions pratiques », a poursuivi la même source.

Cette démarche s’inscrit dans le cadre de « la consécration des mécanismes du dialogue constructif entre toutes les parties et de la redynamisation de la démocratie participative », selon le communiqué.

Le Président directeur général (PDG) du Groupe Sonatrach, Toufik Hakkar avait annoncé mercredi matin que son Groupe, avec toutes ses filiales, prévoyait le recrutement de 5615 nouveaux jeunes des wilayas du Sud au titre des prévisions de l’année 2021.

Dans une déclaration à la presse en marge de son inspection, à l’Institut algérien du pétrole (IAP), de l’opération de correction du concours de recrutement de 225 jeunes de Ouargla et Touggourt, M. Hakkar a précisé que le recrutement au sein du Groupe et de ses filiales sera conditionné par l’organisation des concours « réguliers et transparents » au profit des candidats, et ce avant la fin de l’année en cours.

Les nouveaux postes seront tous au profit des populations des wilayas du Sud comme Timimoune, Tindouf, El-Menea, Biskra, Béchar, Ain Salah, Ouargla, Illizi, Ghardaia, Adrar et Laghouat, a-t-il soutenu.

Il a en outre indiqué que l’accès aux 2600 postes d’emploi serait avant la mi-juillet en cours, faisant état de la préparation en cours des concours de recrutement de près de 1.900 employés et que les 1200 postes restants seront être occupés avant la fin de l’année en cours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seize + 12 =