Ambassadeur russe à Alger: convergence de vues entre Moscou et Alger sur la crise à El Guerguerat

L’ambassadeur de Russie à Alger, Igor Beliaev, a souligné mardi à Alger « la convergence de vues » entre Moscou et Alger sur la crise à El Guerguerat, au Sahara Occidental, réitérant la position de son pays qui appelle à la retenue.

Dans un entretien à l’Agence de presse russe Sputnik, M. Beliaev a souligné « qu’après la récente aggravation du conflit au Sahara Occidental, nous poursuivons le dialogue avec l’Algérie à différents niveaux (…) Les discussions ont permis de dégager une convergence de vues entre les deux pays vis-à-vis de cette crise ».

A cette occasion, le diplomate russe a salué « le niveau du dialogue direct, transparent et constant entre la Russie et l’Algérie autour de tous les dossiers d’intérêt commun ».

Exprimant son souhait « de voir le peuple sahraoui parvenir à un accord pacifique devant mettre un terme à cette crise », le représentant de la Russie avait souligné auparavant que « l’unique moyen pour aboutir à une solution pacifique est de relancer les négociations ».

Le diplomate russe avait appelé, en outre, les Nations Unies à « désigner au plus vite un envoyé spécial du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara Occidental », en remplacement de Horst K?hler qui avait démissionné en mai 2019, pour la reprise du processus politique ».

Pour rappel, les forces d’occupation marocaines avaient mené une agression militaire, le 13 novembre dernier, contre des manifestants civils sahraouis dans la zone tampon d’El Guerguerat, située à l’extrême sud-ouest du Sahara occidental, en violation de l’accord de cessez-le-feu signé en 1991 par les deux parties au conflit, à savoir le front Polisario et le Maroc, sous l’égide de l’Onu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × trois =