VARIANTS DU COVID-19 EN ALGERIE: Découverte de 9 nouveaux cas britanniques et 28 cas nigérians

La propagation des variants de la Covid-19 en Algérie se confirme avec l’apparition de nouveaux cas britanniques et nigérians  révélés mercredi par l’institut Pasteur Algérie (IPA) dans un communiqué. Selon ce communiqué, neuf (09) cas du variant britannique (B.1.1.7) sont détectés  dans différentes régions du pays   dont quatre (04)  à Alger, un (01) à Blida, un  (01) à Médéa,  et  trois(03) à Ouargla.  Pour ce qui est du variant nigérian (B.1.525), le communiqué fait état de quatre (04) cas à Alger, trois(03) à Blida, onze (11) à El Oued, six (06) à Djelfa, trois (03) à Ain Salah et un (01) à Ouargla. Avec ces nouveaux cas, le nombre  total de variants britanniques et nigérians  est respectivement de 30 cas et 56 cas.

Le nombre de cas des deux variants identifiés du covid-19 reste indéfini

Pour sa part le Pr. Mohamed Belhocine, président de la cellule opérationnelle chargée d’investigation et de suivi des enquêtes épidémiologiques, a déclaré aujourd’hui, que « le nombre de cas des deux variants identifiés du Coronavirus (covid-19) reste indéfini, et qu’il y a probablement d’autres cas en circulation ». Dans son intervention à la Radio chaîne 3, le professeur a exprimé son inquiétude par rapport à la propagation des deux nouveaux variants du coronavirus (nigérien, britannique), « il y a probablement d’autres cas de ces variants en circulation », annonce-t-il. M. Belhocine est revenu quant à la disponibilité des moyens de dépistages dont dispose l’Algérie en ce moment face à ces nouveaux variants. Il a informé que le PCR reste la meilleure option en vue de la capacité de séquençage qu’il offre « mais la capacité de dépistage par PCR reste limitée en vue de sa disponibilité ». « Heureusement qu’on a quelques autres méthodes pour dépister, telles que la radiologie et le scanner thoracique. Cependant, ces derniers n’offrent pas le séquençage et il est pratiquement impossible de soumettre tout le monde à des tests PCR », a-t-il expliqué.  Pour conclure l’intervenant, a insisté sur l’importance du strict respect des mesures barrières et les mesures hygiéniques. « Il nous reste à être extrêmement vigilant », exhorte-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × 5 =