Une tentative d’émigration clandestine mise en échec et 2 membres du « MAK » arrêtés

Les éléments de la Gendarmerie nationale ont mis en échec une tentative d’émigration clandestine et arrêté 15 individus, a indiqué, jeudi, un communiqué de ce corps constitué, ajoutant que les investigations ont donné lieu à l’identification de deux (02) membres actifs du mouvement terroriste « MAK » qui tentaient de fuir les poursuites judiciaire vers l’étranger.

Le départ était programmé à partir des côtes d’Annaba vers l’Italie, a précisé le document, ajoutant « les enquêtes menées ont révélé que les deux mis en cause avaient été instruits par les dirigeants du mouvement terroriste « MAK » de quitter le territoire national pour fuir la justice ». « Les deux suspects fuyaient les régions ayant connu des incendies criminels de forêts », a rappelé la même source.

Les deux mis en cause ont été placés en détention provisoire par le parquet du pôle pénal spécialisé de Sidi M’hamed pour « appartenance à un groupe subversif visant à attenter à la sécurité de l’Etat, l’unité nationale et l’intégrité territoriale, outre apologie du terrorisme sur les réseaux sociaux et diffusion de publications susceptibles de porter atteinte à l’intérêt national ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 + 2 =