UN SUJET DE PHILOSOPHIE ARDU POUR LES CANDIDATS AUX BAC A ORAN:Fin des épreuves, le stress commence pour les futurs bacheliers

Près de 30 000 candidats ont terminés les épreuves du Baccalauréat ce jeudi avec l’examen de la matière de philosophie très conféré par les candidats à travers plus de 84  centres d’examen sur le territoire de la wilaya d’Oran. le stress commence pour nos futurs bacheliers, qui ne trouveront leur  salut qu’après l’affichage des lauréats. Rappelons que le coup d’envoi des épreuves a été donné par le wali, Saïd sayoud,  à partir du collège Mohamed Tandjawi, au quartier Es-Sedikiya (Ex Gambetta). Selon les responsables de la direction de l’éducation, aucun changement n’a été opéré sur le déroulement de l’examen du baccalauréat cette année par rapport aux années précédentes. Un climat serein et propice a été assurer aux candidats parmi les personnes aux besoins spécifiques et à ceux qui se trouvent dans des établissements hospitaliers ou dans des centres de rééducation et de réinsertion, tout en observant le protocole sanitaire en vigueur », pour les 29.421 candidats, dont 18483 scolarisés et 7 938  candidats libres. ‘’Tout les protocoles susceptibles de perturber les candidats et de leur causer une fatigue psychophysique, ont été mise œuvre’’. ‘’Les candidats ont eu  deux sujets au choix dans chaque matière, avec l’ajout d’une demi-heure dans le temps de réponse, en sus du temps règlementaire pour chaque matière’’. Le wali a expliqué que pour le bon déroulement des épreuves, le taux d’occupation sera limité à 20 candidats par des classes. L’on saura aussi que les sujets des épreuves du baccalauréat porteront sur les cours dispensés en présentiel   dans les établissements scolaires durant les trois trimestres, appelant à « ne pas prêter attention aux rumeurs » notamment sur les réseaux sociaux. Un système de surveillance bien élaboré a été mise en œuvre, afin d’éviter toute tentative d’introduction ‘’d’anti-sèche’’ ou tout autre moyen de tricherie. Il expliquera que, la sécurisation des sujets commence dès la réception au niveau des centres d’examen. Il mettra également en évidence les nouvelles mesures prises par l’Etat pour la lutte contre la tricherie et la fraude et « l’intensification des efforts pour préserver la crédibilité des examens ». Il ajoutera que l’on veille à l’application rigoureuse des lois à l’encontre de tout individu qui tentera de diffuser de faux sujets » sur les réseaux sociaux, avait-il soutenu. Dans ce même ordre des choses, un plan sécuritaire spécial a été mise en place par la direction de la sureté de wilaya incluant une série de mesures pour assurer le bon déroulement des épreuves du Baccalauréat. Celui-ci se traduit par, « un dispositif sécuritaire a été mis en place pour veiller à la sécurisation des centres d’examen, tout en renforçant la présence sur le terrain des forces de police et en assurant l’escorte et la sécurisation du transport, de la distribution des sujets ainsi que le transfert des copies vers les centres de collecte à la fin de chaque épreuve ». « Les équipes présentes sur le terrain assureront la fluidité du trafic routier à travers les principaux axes et routes menant aux établissements éducatifs et aux centres d’examen ». Même plan pour les services techniques de prévention  de la Protection civile et la Gendarmerie nationale, qui  ont effectué des visites de prévention et de sécurité au niveau de tous les établissements scolaires retenus pour abriter ces examens et assurer le bon déroulement des épreuves.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × 3 =