Tourisme: remise des Prix « Jil Siyaha » et « Fikra F’siyaha » aux lauréats

Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Mokhtar Didouche, a présidé, samedi soir à Alger, la cérémonie de remise des Prix « Jil Siyaha » et « Fikra F’siyaha » au profit de 18 lauréats (dont 7 femmes).

Les programmes « Jil Siyaha » et « Fikra F’siyaha » s’inscrivent dans le cadre du partenariat établi entre le ministère du Tourisme et de l’Artisanat et la Délégation de l’Union européenne (UE) en Algérie, pour insérer les jeunes et faciliter leur recrutement dans le secteur du Tourisme, tout en leur permettant de se lancer dans le monde de l’investissement avec leurs propres projets.

Intervenant à cette occasion, en présence de nombre de ministres et de cadres des différents secteurs concernés, le ministre du Tourisme et de l’Artisanat a affirmé que les deux programmes, destinés à quatre wilayas pilotes à savoir Sétif, Tlemcen, Djanet et Timimoun, visaient principalement « l’insertion des jeunes dans l’action touristique outre l’optimisation de la gouvernance touristique locale et le renforcement et modernisation du système de formation en la matière pour généraliser les résultats réalisés à l’ensemble du territoire national ».

« Ces deux programmes sont à même d’encourager et d’inciter les jeunes dans le cadre de la promotion de la créativité dans le domaine du tourisme, à travers la réalisation de projets éco-responsables qui valorisent le patrimoine national matériel et immatériel, en plus de promouvoir la destination Algérie en recourant notamment aux solutions digitales y compris l’utilisation de l’intelligence artificielle », a soutenu M. Didouche.

Ces Prix, a souligné le ministre, qui témoignent de la haute compétitivité des jeunes en matière d’innovation à la faveur de leurs idées remarquables », ont pour objectif de « renforcer leurs différentes potentialités afin de leur permettre de lever le flambeau de l’Algérie nouvelle, consacrant ainsi ses orientations socioéconomiques et technologiques ».

Le ministre a également rappelé que la destination Algérie regagnait dernièrement sa place dans la dynamique touristique, grâce aux « décisions et instructions du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, notamment en matière de promotion de l’investissement et de facilitation d’octroi du visa, faisant état de l’entrée de près de 3,3 millions de touristes en 2023, dont 2,2 millions de touristes étrangers ».

De son côté, l’ambassadeur et Chef de la Délégation de l’UE en Algérie, Thomas Eckert a mis l’accent sur l’importance de ce programme, réalisé en partenariat avec le secteur du Tourisme, dans l’appui aux jeunes visant la création et le renforcement de l’esprit de compétition, d’investissement et d’innovation dans les différents volets du tourisme, précisant qu’il s’agissait, dans le cadre de ce programme, de jeunes âgés de moins de 35 ans.

Pour sa part, le Directeur du programme « Jil-Siyaha » au ministère du Tourisme et de l’Artisanat, Abdelhamid Terghini a qualifié cette occasion de « jalon important » pour le secteur touristique, au vu de la diversité d’activités et de programmes dispensés au profit des stagiaires afin de leur permettre de réaliser leurs projets innovants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 − 12 =