TELEPHERIQUE D’ORAN: La société Graventa reprend le chantier

La société suisse Graventa, chargé de la réhabilitation du téléphérique d’Oran, vient de voir toutes sa situation de retard de payement réglé, a annoncé le directeur local des Transports, Tahar Hakkas. En retard depuis plus de 09 mois, ces arriérés s’élèvent à 147 millions Da, a-t-on appris de la même source. De ce fait, ce département a exhorté la société en charge du projet de renforcer le chantier et d’accélérer les travaux qui, rappelons le, en sont à 60% de taux de réalisation. Le même responsable a assuré que ce projet sera achevé en temps et en heure avant la tenue des JM 2022, prévue au mois de juin prochain. En outre, M. Hakkas a également, expliqué qu’il en a été de même pour les  travaux de génie civil confiés à une entreprise nationale de sous-traitance. Celle-ci est chargé de la réhabilitation de trois stations par câbles aériens et de leur extension, dont la principale est située en milieu urbain à haï Ennasr (ex Derb), pour desservir haï Es-Sanaouber (ex Planteurs) reliant les hauteurs du mont Murdjadjo, en plus de la construction de 11 poteaux comme supports aux télécabines, a indiqué M. Hakkas. Dans ce contexte, la société suisse devra incessamment entamer la pose  de câbles ainsi que la mise en place des équipements nécessaires à la finalisation du projet, dont la réception est prévue avant la fin du premier semestre 2022, a ajouté le responsable, faisant observer que les efforts sont mobilisés pour le livrer avant le début de la 19e édition des jeux Méditerranéens.

Hadj H

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 + 12 =