TAYEB KHEIRA, CANDIDATE SUR LA LISTE « HARAKAT EL BINAA » : « Porter haut la voix des citoyens de la wilaya d’Oran »

Tayeb Kheira candidate aux élections législatives du 12 juin 2021 sur la liste de « Harakat El Binaa » est détentrice d’un Master en sciences politiques, spécialisée en relations internationales, elle a baigné depuis son plus jeune âge dans le mouvement associatif, donc en proximité immédiate sur le terrain avec le citoyens de sa wilaya Oran ou se présente auprès de jeunes cadres universitaires, intègres et compétents chacun dans sa discipline.  « Si vous souhaitez que le législateur de demain soit a la hauteur d’une Algérie prospère, n’hésitez pas a investir dans la culture, l’instruction, la femme et la jeunesse. faites lui confiance offrez lui vos voix », tel est le slogan qui reflète la personnalité et le charisme de la candidate Kheira Tayeb qui a aussi grandi dans le monde du droit, influencée depuis son plus jeunes âge par ses parents et ses grands parents ses prédécesseurs dans le monde de la magistrature.  Sur la même liste que la candidate Kheira tayeb, on peut constater la présence de licenciés détenteurs de doctorat dans divers secteurs d’activités.  Lors de cette dernière ligne droite de la campagne électorale qui a débuté pour rappel, le 20 mai dernier, la candidate Tayeb Kheira avec sa confiance habituelle et sa bonne relation avec ses concitoyens, a su mener campagne auprès de différentes franges de la société oranaise, en usant d’un échange avec les personnes rencontrées avec un ton honnête et objectif. elle a  été favorablement accueillie par ses concitoyens en attendant le jour du scrutin, le 12 juin prochain ou elle promet si elle si élue, de porter haut et fort la voix des citoyens de sa wilaya Oran. On rappellera toutefois que le programme électoral que présente la candidate Kheira tayeb, traduit la vision de sa formation politique pour une « Algérie forte et stable dans un monde plein de dangers ». un programme qui aspire à faire de l’Algérie un pays fort, stable et sûre.  la priorité étant, la préservation de la sécurité et la stabilité qui doit passer par une valorisation du front interne et une cohésion du tissu social.

Zitouni Mustapha

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 − 3 =